Bienvenue sous le Second Empire Forum Index

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Douanier en 1870
Goto page: <  1, 2, 3
 
Post new topic   Reply to topic    Bienvenue sous le Second Empire Forum Index -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les campagnes militaires
Previous topic :: Next topic  
Author Message
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Thu 19 Dec - 18:24 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à tous,


voici un complément pour ce sujet :




Douaniers aux avant-postes. Digue du Rhin (Strasbourg) Juillet 1870. Lithographie de Dusch, A. (Source : Gallica).
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
phil51


Offline

Joined: 16 Jul 2013
Posts: 31
Localisation: Marne

PostPosted: Fri 20 Dec - 17:37 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour Rémy


Merci de nous présenter cette belle carte sur les Douaniers en surveillance sur le bord du RHIN.


Dans mes recherches sur les douaniers en 1870,j'ai découvert qu'il y avait une demande d'envoyer a PARIS beaucoup de Douaniers(environ 3500).


J'ai appris aussi,que les douaniers retenu pour former les Bataillons début Août 1870 a PARIS était tous célibataires,les douaniers mariés étaient renvoyé a leur direction d'origine.


information recueilli ici:
https://histoire-de-la-douane.org/le-corps-militaire-des-douanes-hasard-ou-…


J'ai aussi trouvé le décret Impérial de mobilisation des Douanes de MOSELLE,HAUT RHIN et BAS RHIN,ainsi que le décret impérial qui déclare ces 3 départements en états de Siège,en dates du 26/07/1870.



Cordialement.


Philippe
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Sat 21 Dec - 09:26 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,


merci à phil51 pour ce document très intéressant .


Effectivement, des douaniers ont participé au siège de Paris.


Je suis sur le sujet actuellement et déjà voici quelques élements.


Les douaniers sont venus de toute la France, chaque direction fournissant une ou plusieurs compagnies. Il a été formé 5 bataillons de 6 compagnies chacun.


Les deux premiers (1° et 2°) ont été affectés à la garde des bâtiments officiels de la capitale tandis que les 3 autres (3°, 4° et 5°) ont servi à la défense de la capitale sur l'enceinte (à priori affectés à la division Soumain de la 3° armée de Paris).


D'ici 2 à 3 semaines, je vous ferai part de plus d'informations, je suis en train de réaliser un essai sur les douaniers durant la guerre franco-prussienne.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
GVC1418


Offline

Joined: 01 Jan 2016
Posts: 10

PostPosted: Thu 26 Dec - 15:35 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour,


Le Douanier en novembre 1870 selon Auguste Raffet :




source : Costumes militaires sous les deux sièges de Paris : [dessin] / par Aug. Raffet - Tome I - 1871
consultable librement en ligne sur Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52505837g/f94.item


Cordialement,
Yannick LG
_________________
dernière mise à jour du site web gvc-14-18 le 8 septembre 2019
Back to top
Visit poster’s website
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Thu 26 Dec - 16:34 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

je remercie d'abord Yannick pour cette illustration très représentative.

Pour continuer avec les douaniers à Paris pendant le siège, voici quelques éléments.

Un décret impérial du 9 août met à la disposition du Ministre de la Guerre les corps armés des douanes de 37 départements. Cette liste comprend tous les départements frontières ou côtiers à l'exception de ceux de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Immédiatement, des ordres sont donnés pour faire venir à Paris suffisamment de préposés pour former six bataillons de 600 hommes, sous le commandement du lieutenant-colonel Bigot, inspecteur principal des douanes. Chaque bataillon doit être commandé par un inspecteur ayant le grade de chef de bataillon, auquel un adjudant-major de la ligne et un instructeur de Saint-Cyr doivent être adjoints pour l'instruction.

Les détachements des divers départements arrivent à Paris à partir du 12 août et sont répartis dans les postes-casernes de l'enceinte, et à la caserne des Magasins-Réunis. Le 20 août, 142 officiers et 4.128 préposés sont assemblés dans la capitale et sont progressivement armés.

Mais comme les prestations de campagne ne sont pas été accordées aux préposés, la situation des préposés mariés devient difficile. Ainsi, le Ministre des Finances intervient en leur faveur et obtient qu'ils soient renvoyés pour assurer le service des frontières. En même temps, il propose de ne conserver que 4 bataillons de 700 agents célibataires, ce qui aurait donné un effectif de 2.800 douaniers au lieu de celui de 3.600 primitivement fixé, bien que plus de 4000 sont disponibles. Le Ministre de la Guerre, tout en approuvant le renvoi des douaniers mariés, demande néanmoins qu'ils soient remplacés par des célibataires.

La douane est donc représentée au siège de Paris par la Légion des guides de la Douane de Paris sous les ordres du lieutenant-colonel Bigot. Cette unité est aussi dénommée « régiment des douaniers de Paris ». A l’armistice, la garnison de Paris comprenait 99 officiers des douanes et 3809 douaniers. L’unité, comprenant finalement 5 bataillons, est placée sous le commandement de la 2° brigade de la 1° division (général Soumain) de la 3° armée de Paris.
La division Soumain, dont le chef commande en même temps la place de Paris, n’a jamais été réunie dans son ensemble car ses divers éléments sont dispersés dans Paris et sur l’enceinte.

A bientôt.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Sat 28 Dec - 09:50 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

concernant les douaniers à Paris, voici des éléments pour le 1° bataillon.

1° bataillon (commandant De Batsalle) : 1° compagnie (capitaine Lepine, Direction de Caen), 2° compagnie (capitaine Nicod, fournie en partie par la Direction de Chambéry), 3° compagnie (capitaine Fresson, fournie en partie par la Direction de Charleville), 4° compagnie (capitaine Ginguené, fournie en partie par la Direction de Chambéry), 5° compagnie (capitaine Dresch, fournie en partie par la Direction de Bourg), 6° compagnie (capitaine Prima, issue de plusieurs directions).

Le 1° bataillon, sous les ordres du commandant De Batsalle, ancien élève de l'Ecole militaire, a pour rôle la garde des bâtiments officiels de Paris (les Finances, la Bourse, les magasins aux vivres, la Banque, le parc à bestiaux, etc). Du 26 février au 18 mars, il campe sur le boulevard de la Chapelle, foyer de l'insurrection menaçante, pour y maintenir l'ordre. Du 16 février jusqu'au 26, la l° compagnie, sous le commandement du lieutenant Derlot, le capitaine et le lieutenant en 1° étant malades, fait le service dans Vaugirard sous le bombardement allemand.

Le capitaine Ginguené, faisant fonction de capitaine adjudant major, reçut l'ordre de rallier sur le Champ-de-Mars les compagnies encore campées la Chapelle. Mais il fut envahi par l'insurrection, sans pouvoir fuir. Devant le danger, le capitaine, avec un sang-froid remarquable, parlementa avec les insurgés qui le nommèrent commandant de l'un de leurs bataillons. Ainsi investi de l'autorité que ce titre lui donnait et qu’il avait feint d'accepter, il parvint, dans la nuit suivante, à faire échapper les nombreux douaniers restés sans armes dans ces quartiers en feu et à se sauver avec eux.

A bientôt pour la suite.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Mon 30 Dec - 18:51 (2019)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

voici la suite concernant les douaniers au siège de Paris avec le 2° bataillon de douaniers :

2° bataillon (commandant de Rancourt) : 1° compagnie (capitaine Vautravers, Direction de Bordeaux), 2° compagnie (capitaine David de Pénaurun, fournie en partie par la Direction de Boulogne), 3° compagnie (capitaine Coquelet, fournie en partie par la Direction de Lille), 4° compagnie (capitaine Ferras, Direction de La Rochelle), 5° compagnie (capitaine Turbert, fournie en partie par la Direction de Rouen), 6° compagnie (capitaine Lerdon, issue de plusieurs directions).

Excepté la 5° compagnie, placée durant tout le siège au service des remparts, et logée dans un poste-caserne; le 2° bataillon, pendant la plus grande partie de l'investissement, a les mêmes missions que le 1° bataillon. Pendant le bombardement, il campe dans les remparts de Vaugirard pour défendre la porte de Sèvres en cas d'assaut.

Le commandant de Rancourt, est décoré, ainsi que M. Turbert, capitaine de la 5° compagnie. Le sergent Lemarchand, de la 5° compagnie, et le caporal Bacqua, de la 6°, sont décorés de la médaille militaire. Le sous-lieutenant Soulier, de la 2° compagnie, est cité à l'ordre du jour pour sa conduite à la prison de Sainte-Pélagie le 4 septembre, étant, lui et ses hommes menacés d'être débordés par des malfaiteurs révoltés. Son sang-froid et son énergie ont dominé l'agitation de ces criminels confiés à sa garde, et contre lesquels il fit croiser la baïonnette.

A bientôt pour la suite.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Fri 3 Jan - 18:04 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

voici la suite avec le 3° bataillon de douaniers de la place de Paris.

3° bataillon (commandant de Cuers) : enceinte de Paris avec 1° compagnie (capitaine Vouselaud, Direction de Brest), 2° compagnie (capitaine Grandidier, Direction de Saint Brieuc), 3° compagnie (capitaine Helleu, Direction de Vannes), 4° compagnie (capitaine De Méric, Direction du Havre), 5° compagnie (capitaine Masse, Direction de Nantes), 6° compagnie (capitaine Carricart, issue de plusieurs directions).

Le 3° bataillon, pendant la durée du siège, protège les boulevards extérieurs, en montant la garde dans les différents secteurs. Le commandant Cuers a été décoré pour cette action. La 1° compagnie est campée hors de Paris, en arrière du fort de Romainville, montant la garde en sentinelle hors de l’enceinte. Le capitaine Vouselaud, de la 1° compagnie, sera décoré. La 2° compagnie garde les bastions 49 et 50, au poste-caserne n° 6. Le capitaine Grandidier est décoré; les sergents Heisler, Saliou, Leclerc et Croirier, ainsi que le caporal Lehéricé, ont obtenu la médaille militaire pour services rendus. La 3° compagnie contribue à la garde des bastions 33 et 24, au poste-caserne n° 4. Le capitaine Helleu a été décoré à la fin du siège.

Les 4°, 5° et 6° compagnies assurent la garde des remparts de la rive gauche de Paris : la 4° au poste-caserne n° 9; la 5° au poste-caserne n° 8, et la 6° au poste-caserne n° 7. Les bastions auxquels elles sont affectées, ont été le plus éprouvés pendant le bombardement. Les capitaines de Méric et André Masse ont été décorés, ainsi que le sous-lieutenant Prévost. Précédemment, le capitaine Méric avait été cité à l'ordre du jour pour avoir dominé une panique qui s'était produite parmi les militaires. Le lieutenant Oblin est blessé à l'incendie du château de La Muette, en se dévouant à tâcher d'en circonscrire le feu. Le guide Loiseau, de la 5° compagnie, a reçu la médaille militaire.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Sun 5 Jan - 18:18 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

voici la suite pour les douaniers lors du siège de Paris avec le 4° bataillon.

4° bataillon (commandant Trescaze) : enceinte de Paris (2° secteur, Belleville) avec 1° compagnie (capitaine Martel, Direction de Montpellier), 2° compagnie (capitaine Ballot, fournie en partie par la Direction de Nantes), 3° compagnie (capitaine Bonet, Direction de Nice), 4° compagnie (capitaine Domange, fournie en partie par la Direction de Marseille), 5° compagnie (capitaine Ode, fournie en partie par la Direction de Marseille), 6° compagnie (capitaine Wallois, issue de plusieurs directions).

Les compagnies du 4° bataillon sont réparties dans le 2° secteur de l’enceinte (Belleville). Le bataillon a participé à la répression de l’insurrection du 31 octobre 1871 menée par Gustave Flourens. Le commandant Trescaze, avec des troupes fidèles au gouvernement, a eu comme mission de s'emparer de la mairie du quartier de Belleville pour empêcher les clubs d'y installer Gustave Flourens qui venait d'être chassé de l'Hôtel-de-Ville.

Avec deux cents douaniers, dont les capitaines Wallois, Martel et Ode et leurs lieutenants, le commandant Trescaze accomplit cette difficile mission. Par son attitude ferme, il réussit, en parlementant avec les principaux révoltés, à conjurer une insurrection près d'éclater. Plus tard, il fut condamné à mort par la Commune qui ne put le saisir. Le commandant Trescaze a été fait chevalier de la Légion d'honneur. Les sergents Février de la 3° compagnie; Vergé de la 4°, et le caporal Don, de la1°, ont obtenu la médaille militaire.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Thu 9 Jan - 18:38 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,

je continue le sujet avec le 5°, et dernier, bataillon du régiment des douanes de Paris.

5° bataillon (commandant Magué) : enceinte de Paris avec 1° compagnie (capitaine Martin, fournie en partie par la Direction de Saint Brieuc), 2° compagnie (capitaine Degency, Direction de Lille), 3° compagnie (capitaine Morin, direction de Dunkerque), 4° compagnie (capitaine Comte, fournie en partie par la Direction de Chambéry), 5° compagnie (capitaine Courtois, Direction de Valenciennes), 6° compagnie (capitaine Gat de Beilac, issue de plusieurs directions).

Le 5° bataillon est chargé de participer à la garde des bastions et des portes des remparts avec : 1° compagnie au poste-caserne n° 1; 2° au poste-caserne n° 12; 3° au poste-caserne n° 15. Les autres compagnies sont campées dans les remparts, excepté la 6°, qui est toujours restée attachée au 1° bataillon.

Le commandant Magué a été fait chevalier de la Légion d'Honneur, le sergent fourrier Caillot de la 2° compagnie; le sergent Raut de la 6°; le caporal Pineau de la 1°, et le guide Rollin de la 2° ont obtenu la médaille militaire, ainsi que le fourrier Caillot de la 2°, et le sergent-major Despouy de la 5°.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
pacofeanor
Modérateur

Offline

Joined: 10 Jan 2011
Posts: 2,348
Localisation: PUY DE DOME

PostPosted: Thu 23 Jan - 18:10 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Merci de ces infos, c'ets vraiment extrêmement utile de pouvoir rattacher ce qu'on fait toutes ces unités lors de la guerre de 70.


cordialement
Paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Back to top
Visit poster’s website
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Fri 24 Jan - 18:00 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,


je remercie d'abord pacofeanor pour son message.


Mais je reviens un peu sur l'origine de ce sujet et la présence de douaniers à Thionville.


Je viens de trouver que la légion des douanes de la direction de Metz, constituée de 3 bataillons, positionnée de la Moselle à Metz, est rattachée à l’armée de l’Est. Elle sera bloquée en Moselle et le 3° bataillon sera perdu dans la capitulation de Metz. Il faut noter que le 1° bataillon est organisé à Thionville, dont deux compagnies sont fournies par la principalité de Longwy. Ces deux compagnies, de Longwy et de Villers la Montagne sont affectées à la défense de Longwy.

Après les défaites de l’armée du Rhin, les unités de la Douane abandonnent la surveillance de la frontière et rejoignent les places fortes.

Donc je pense qu'effectivement des douaniers ont été à Thionville et ont participé au siège de cette ville.

Voilà, c'est tout pour le moment.

Je suis en train de réaliser un essai concernant les douaniers pendant le conflit de 1870-1871 et toute information me sera utile.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
phil51


Offline

Joined: 16 Jul 2013
Posts: 31
Localisation: Marne

PostPosted: Yesterday at 17:27 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjours Rémy.


Superbe ton travail de recherches sur les Douaniers présent a PARIS en 1870/1871,très bien détaillé.


Pour confirmer tes propos sur les Douaniers présent a THIONVILLE pendant la guerre de 1870,voici ce que j'ai trouvé.
Une note d'un général de L'Armée du RHIN le 08/08/1870,où il est fait mention de 90 douaniers présent a THIONVILLE,note tiré du livre ci dessous.





Voici aussi un Douanier décoré de la Médaille Militaire pour service rendus pendant le blocus de la ville de THIONVILLE.
Il était en poste a BRIEUX en MOSELLE a 22 KM en dessous de THIONVILLE a coté de Maiziéres les Metz avant la guerre( il a du y avoir une erreur au Journal Officiel,car écrit en poste a "BRIEUX en Meurthe et Moselle",j'ai cherché,il n'y a aucun village ou ville de ce nom avant et après 1870,donc c'est bien en MOSELLE.)



Donc,il est très possible que mon ar ar gr père Douanier a BASSE RENTGEN a 17 km au dessus de THIONVILLE y soit venu au début du conflit,fessant ainsi parti des 90 Douaniers présent dans cette ville.


Cordialement.


Philippe
Back to top
RSCHERER


Offline

Joined: 03 Dec 2014
Posts: 341
Localisation: Néfiach

PostPosted: Yesterday at 18:27 (2020)    Post subject: Douanier en 1870 Reply with quote

Bonjour à tous,


et bravo à Philippe.


Ca y est, c'est sur, il y avait des douaniers à Thionville (1° bataillon de la Légion de la direction de Metz).


Merci pour ce renseignement.
_________________
Cordialement

Rémy SCHERER
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Bienvenue sous le Second Empire Forum Index -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les campagnes militaires All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3
Page 3 of 3

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group