Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Carrière des officiers issus de l'Empire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> AVANT... APRES... -> Histoire militaire du XIXè Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DUPONT Marc


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 57
Localisation: Houilles (78)

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 18:26 (2013)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Après 1870, y eut-il des officiers ayant fait carrière sous l'Empire révoqués ou évincés d'une manière ou d'une autre par le gouvernement de la République ?
Revenir en haut
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 124

MessagePosté le: Sam 3 Aoû - 21:08 (2013)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire Répondre en citant

Bonsoir,


A la lecture de votre question mes vieux réflexes de juriste publiciste me font immédiatement penser au Prince Napoleon... Plon Plon... le fils de Jérôme Bonaparte... pour répondre : OUI



Par l'arrêt Prince Napoléon du 19 février 1875, le Conseil d'État abandonne la théorie du mobile politique pour définir les actes de gouvernement, actes insusceptibles de recours contentieux, telle qu'elle avait été définie par l'arrêt Lafitte du 1er mai 1822.
Le prince Napoléon-Joseph Bonaparte, nommé général de division en 1853 par son cousin Napoléon III, se plaignait que l'annuaire militaire de 1873, après la chute du Second Empire, ne mentionnait pas son nom sur la liste des généraux. Le ministre de la Guerre lui répondit que sa nomination « se rattache aux conditions particulières d'un régime politique aujourd'hui disparu et dont elle subit nécessairement la caducité ». 
Cette décision fut déférée au Conseil d'État. L'administration opposa le caractère politique de la mesure attaquée. Mais le Conseil d'État se reconnut compétent et rejeta le recours au fond, suivant en cela les conclusions du commissaire du gouvernement David, qui fit valoir que : « pour présenter le caractère exceptionnel qui le mette en dehors et au-dessus de tout contrôle juridictionnel, il ne suffit pas qu'un acte, émané du Gouvernement ou de l'un de ses représentants, ait été délibéré en conseil des ministres ou qu'il ait été dicté par un intérêt politique. »


Mais au delà de la jurisprudence administrative il apparait une autre question, également controversée : Plon Plon fut-il un grand militaire ?  A-t-il était calomnié injustement suite à son retour anticipé de Crimée malgré une bel attitude au feu ? A-t-il était opportunément "mis sur la touche" en étant envoyé dans les Duchés pour la campagne d'Italie de 1859 ?


Personnage interessant que ce "Prince de la Montagne" que je tiens pour un grand politique, un fort honorable militaire... et un républicain monarchiste anticlérical plein de contradictions qui acceptera de s'unir à Clotilde, fille de Victor Emmanuel II...


Jadis j'ai produit une petite "étude" (de jeunesse) sur le personnage... qu'avait rencontré l'un de mes aieux
http://eliedufaure1824-1865.pagesperso-orange.fr/Princenapo.htm







_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 174
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 08:28 (2013)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire Répondre en citant

C'est effectivement un personage trés controversé que le prince Napoléon! Son départ de Crimée ,lorsque le siege s'instale , ne l'a pas empéché de bien se conduir à l'Alam ou il commande une division! Jalousie de l'Empereur qui au même momment essaye tout ce qu'il peut pour prendre la tête de l'armée en Crimée ??

cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hermann


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 430
Localisation: Normandie/Bretagne

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 00:50 (2013)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire Répondre en citant

Deux officiers me viennent à l'esprit

1 . le colonel Jacques Verly, commandant l'escadron des cent-gardes, symbole du Second Empire, mis à la retraite dès 1870.

2. le général de brigade Joachim Murat, ancien colonel du régiment des guides. Petit fils de son célèbre homonyme, il ne retrouve pas de commandement actif après la guerre de 1870.

Ces deux officiers ont cependant bénéficié de nombreuses faveurs sous l'empire qui ont ensuite nuits à leurs carrières. Le Second Empire avait quand à lui écarté la famille d'Orléans comme le duc d'Aumale. Le comte de Paris, le duc de Chartres et le duc d'Alençon  n'ont pas pu se battre pour la France sous le Second Empire. Ils ont été rejoints l'armée française qu'en 1871 avant d'en être à nouveau chassé en 1883.

Sujet très intéressant qule les sentiments politiques des officiers dans la 2e partie du XIXe siècle.
Revenir en haut
Vissarion


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2011
Messages: 65

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 07:52 (2013)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire Répondre en citant

 Bonjour
Hormis les officiers membre, ou très proches, de la famille impériale, les officiers ouvertement impériaux restèrent en fonction dans les premières années de la République, protégés notamment par le marechal Mc Mahon, Président le la République; et les ministres de la guerre en fonction, eux même anciens "impérialistes" (du Barail, de Cissey).
Il faut attendre l'arrivée des républicains au pouvoir (1879) et les premiers ministres républicains (gl Farre, Campenon) pour assister à une première épuration des cadres (impériaux ou monarchistes) qui concerne essentiellement les commandants de corps d'armée.
Les autres officiers impériaux restèrent en fonction, même si leur carrière fut stoppée (ex les généraux Brincourt et de Lacretelle).
Amicalement.l
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:03 (2017)    Sujet du message: Carrière des officiers issus de l'Empire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> AVANT... APRES... -> Histoire militaire du XIXè Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com