Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les officiers de santé au Mexique
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Photos et illustrations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Jeu 18 Juil - 09:32 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 


En 1862 il n'existe pas de véritable service de santé; médecins, pharmaciens et chirurgiens sont dénommés officiers de santé et les infirmiers continuent à dépendre de l'Administration. Cette subordination sera souvent cause de paralysie.

La campagne du Mexique, en dépit des soins prodigués, coûte 10.000 hommes à la France.

Loin des erreurs commises en Crimée et en Italie, le service de santé, apparaît bien organisé au Mexique. Les médecins supporteront un lourd tribut, avec 20% de décès par fièvres et maladies.
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Jeu 18 Juil - 09:36 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 


Verso de la photo.
Revenir en haut
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Jeu 18 Juil - 21:45 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Bonsoir,
Les "mexicophiles" vous remercient !
Cinq  candidats,  officiers de la Légion d'honneur et de la Guadalupe, (dont  les quatre  premiers attestés pour l'Italie ; je suppose que la numéro 3 est une campagne d'Italie ?)  

MAFFRE  Marie Honoré. Médecin major de 2e cl. (au 62ème de ligne) ; promu 1ère classe, (au 51ème de ligne  puis à l'Etat-major) ;  membre de la Commission scientifique mexicaine. Campagne d'Italie. Off LH 08.11.66 (trop tardif ?) ; Off Guadalupe  10.04.65. Rentré le 4 mai 1867. 

MOUILLAC  Jean. Médecin major de 1ère cl. Campagne d'Italie. Off LH 17.05.65 ;      Off G (port autorisé le 14.05.67)     

SPILLEUX Charles Désiré. Médecin major de 1ère cl. au 95ème de ligne. Campagne d'Italie. Off LH 13.10.65  ; Off G (port autorisé le 05.08.67)      

(VIZERIE  Jean Pierre. Médecin major au 99ème de ligne. Campagne d'Italie. Off LH 16.06.65 ; Off G 11.11.64.
(Décoré de la Légion d'honneur à l'occasion de la campagne d'Orient, mais son dossier sur la base Léonore ne fait pas mention de la médaille de Crimée).

Et :
CLAUDEL François Jules. Médecin major de 1ère cl. (Italie ?). Off LH 31.07.63  ; Off G  10.04.65. (Commission scientifique mexicaine).
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Ven 19 Juil - 11:19 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 
,

Cher FinisFr,

J'étais arrivé aux mêmes conclusions , sauf Claudel  qui m'avait échappé.

Voici le docteur Lejeune Ernest, médecin de bataillon de 1e classe à la légion des volontaires belges au Mexique.

Abattu par un officier répubicain, alors qu'il soignait les blessés à l'issue du combat de Tacambaro le 11 avril 1865.
Revenir en haut
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 12:12 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Quelle collection !
Pour ce pauvre Lejeune, comme pour tant d'autres, une triste illustration de la "Plus grande pensée du règne" ...
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 227
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 14:26 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Messieurs,

Voici un exemple de bravoure et de dévouement du corps médical au Mexique : le médecin-major de 1ère classe, LANTELME ( originaire de St Christoly en Gironde d'après Copmartin ), du 51è de ligne, fut cité à l'ordre du corps expéditionnaire par le général Forey lors du combat de San Lorenzo ( 8 Mai 1863 ), car "il fit preuve d'un grand courage en pansant les blessés sous le feu de l'ennemi". 
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 16:17 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 


Le docteur BRESSON Marc Henri Léon aide-major de 1ere classe.

Il est resté au Mexique de mai 1865 à février 1867, principalement utilisé à l'hôpital de St Gerommo , Mexico. 
Revenir en haut
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Sam 3 Aoû - 19:54 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Bonjour,
Merci pour cette nouvelle photographie.
Je n'avais pas noté ce médecin détaché du 5ème de ligne,  parmi les membres du service médical envoyé au Mexique. (Chenu).
Dans les cinquante (!) pages de son dossier, sur la base Léonore
http://www.culture.gouv.fr/LH/LH028/PG/FRDAFAN83_OL0358081v001.htm
on apprend qu'il fut détaché à la compagnie des Partisans de Mexico (avec l'aide major de 1ère classe Anthelme Tardif), entre deux séjours à l'hôpital San Geronimo de Mexico.
Les cdv mexicaines ont, en plus de leur intéret historique et de leur rareté - un charme certain.
Bon dimanche.
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 12:30 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

,


Bonjour

Un autre médecin qui a participé à la campagne du Mexique.

Il est souriant, sans doute content de la fin de la guerre. La photo est datée du 28 février 1871.

A noter qu'il fait partie de l'état major, et que pour un médecin aide-Major de 2e classe, soit le grade de sous- lieutenant, il me parait âgé.
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 12:34 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 



Verso de la photo.
Revenir en haut
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 13:23 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Fichtre, fouchtre !
Je dois avoir reçu un sort pour être incapable d'identifier ne fusse qu'une signature !
Ce toubib rigolard, tabagique et frileux m'énerve.
Lisant "Reiret, Peiret, ou Doiret", je n'ai rient vu de correspondant sur les annuaires de 64 à 70.
Pour les officiers du service de santé au Mexique, j'aurais bien vu l'aide major Alfred POIREE du 12ème de chasseurs à cheval - mais il avait reçu la Guadalupe et ne fut décoré de la Légion d'honneur qu'en 1874 (20 août). Exit donc.
J'avais un faible pour Auguste Emmanuel PARET, né le 28 janvier 1824 ; décoré de la Légion d'honneur, au 5ème de hussards, le 22 décembre 1866 (vingt ans de service, sept campagnes ; mais - visiblement - le grade ne colle pas : Médecin-major de 2ème classe , promu à la 1ère classe le 3 août 1869.   
 

L'occasion de se plonger dans un manuel d'uniformologie : Didiot Code des officiers de santé de l'armée de terre, Rozier Ed. , Paris, 1863. Article Broderies.
 

Pour. médecins et pharmaciens sous-aides. Autour du collet et touchant le bord, une baguette brodée d'or en cannetille et paillettes ; largeur totale, 10mm, présentant une torsade de 3mm, guipée en cannetille, un rang de paillettes torsadées de 2mm, et une dentelure ronde, tournée vers l'intérieur, brodée en cannetille, et dont les dents ont une largeur de 5mmà leur saillie. (Id., art. 29.)
De chaque côté du collet, une boutonnière horizontale brodée en cannetille et paillettes, et représentant un serpent enlaçant une branche d'acanthe. Longueur, 80mm; largeur, 2011 (environ le tiers de
la hauteur du collet sans avoir égard a la baguette). (Id., art, 30.)

Sur chaque épaule, une patte en drap bleu national, doublure idem, de 45mm de large, cousue au bord de l'emmanchure, et arrêtée près du collet par un petit bouton d'uniforme; cette patte est ornée d'une broderie analogue à celle de la boutonnière du collet, et encadrée par une torsade brodée en or mat de 2mm.:
Longueur de la broderie proprement dite, 20mm ; idem de l'encadrement, 30mm.(Id., art. 31.). Les parements sont sans aucune broderie. Les ornements de retroussis sont ceux décrits art. 2. (Id., art. 3î.)

Pour les autres grades, ils se reconnaissent à la broderie proprement dite, et les deux classes de chaque grade à l'encadrement de ces broderies, qui se compose: pour la 1ère  classe, d'une baguette dentelée de 10mm de large et d'une seconde baguette droite de 2mm, séparée de la première par un intervalle de 2mm.
Pour la 2ème classe, l'encadrement ne comporte que la seule baguette dentelée de 10mm. Cette baguette présente une torsade de 3mm, guipée en cannetille, un
rang de baguettes torsadées de 2mm, et, à côté, une dentelure ronde, brodée en cannetille, et dont les dents, tournées en dehors, ont une hauteur de 5mm. La petite baguette qui indique la 1ère  classe est brodée en cannetille d'or figurant une torsade

Pour stagiaire et aide-major, la broderie consiste en deux boutonnières brodées de chaque côté du collet, telles qu'elles sont décrites dans l'art. 30 du règlement: leur longueur est de 80mm et ne doit être outre-passée sous aucun prétexte. Les parements sont unis, sans aucune broderie ni baguette.

Pour médecin et pharmaciens-majors, broderie en or, cannetille et. paillettes représentant un serpent et une branche d'acanthe entrelacés. Largeur, 20mm (environ le tiers du collet, abstraction faite de la baguette). L'encadrement de cette broderie est composé d'une on de deux baguettes, selon la classe, comme il a été dit ci-dessus.
Pour le grade de major de 1ère  classe seulement, les parements de l'habit sont encadrés d'une baguette brodée en or du même dessin et des mêmes dimensions (10mm) que la baguette dentelée qui entoure le collet, les dents tournées en dedans. Elle n'est point accompagnée de la petite baguette qui existe au collet.
Pour la 2e classe de major, les parements sont unis, sans baguette ni broderie quelconques.

Pour officiers de sauté principaux, broderie telle qu'elle est prescrite pour les majors, mais d'une largeur de 30mm. Elle est encadrée d'une ou de deux baguettes, suivant la classe, comme il vient d'être expliqué. Pour les deux classes de principal, il est placé, à 2mm, au-dessous de la broderie, une baguette d'or de 4mm, composée d'une torsade de 3mm en cannetille guipée, accompagnée d'une rangée de paillettes de 2mm, tournée vers la broderie. Cet encadrement inférieur distingue là broderie du principal, et nul autre grade ne peut en faire usage. Les parements de l'habit sont bordés et encadrés comme le collet. Pattes d'épaule et ornements des retroussis décrits aux art. 2 et 31.
(Id., art. 42.)

Inspecteurs. Autour du collet, une baguette dentelée comme celle décrite art. 29. Au-dessous, une broderie de 25mm, semblable à celle décrite pour les majors, et antérieurement à cette broderie, un second rang du même dessin, mais de 15mm seulement de largeur. (Id., art. 44.). Autour des parements, une broderie semblable à celle du collet. (Id., art. 45.). A la taille, un écusson brodé en or et composé de serpents et de feuilles d'acanthe. (Id., art. 46.). Au retroussis, l'ornement décrit art. 2. -(Id., art. 47.). Il n'est placé sur les épaules aucune patte ni broderie.' (Id.,  art. 48.)

Ecole impériale d'application de médecine et de pharmacie militaires.
Le directeur, le sous-directeur, les professeurs, les professeurs agrégés, les surveillants et le conservateur des collections scientifiques de cette école portent, comme marque distinctive de leurs fonctions, sur le côté gauche de l'habit ou de la capote, à hauteur et à environ 50mm du deuxième bouton, un médaillon brodé en or sur drap bleu foncé, représentant l'attribut médical (hauteur 50mm, largeur 50mm).
Il n'est, dans aucun cas, ni pour aucune fonction spéciale, ajouté ; aucune autre broderie, écusson ou baguette à celles qui viennent d'être déterminées pour les différents grades dont il vient d'être question, sauf les exceptions ci-après. (Id., art. 43.)

Les médecins et les pharmaciens de la garde impériale porteront, sur l'épaule droite, une aiguillette en or du modèle adopté pour les officiers généraux, et pour l'intendance militaire de ladite garde, par la décision ministérielle du 1er juillet 1854. {Décision ministérielle du 23août 1854.)
Les officiers et autres militaires, composant le cadre constitutif de l'École de Saumur, portent l'aiguillette. (Ordonnance constitutive de l'Ecole de cavalerie, du 7 novembre 1845, art. 68 et décision ministérielle du20 novembre 1858, art. 214).

Du pur chinois pour moi ...
(Avec quand-même l'indication d'aiguillettes pour la garde impériale et l'Ecole de Saumur).
Revenir en haut
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 13:55 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Re,
Hors sujet, mais concernant les grades,
J'ai retrouvé cette photo /CDV de deux officiers, autour de 1870 (?), dont ce qui semble être un aide major (?) décoré de la médaille d'Italie.
Photographie Alphonse Liebert. (Arrivé à Paris en 1863. Studio établi 81 rue Saint Lazare, de 1872 à 1906. Photographe actif pendant le siège et la Commune).
 


Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 14:58 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 


Bonjour,

Ca m'énerve aussi de ne pas pouvoir déchiffrer les signatures qui figurent sur les photographies; mes annuaires militaires en portent d'ailleurs les traces.

Votre photo est ressemblante  mais manque LH qu'il n'aurait pas manqué de porter au côté de sa médaille d'Italie.

Voici une autre photo d'un médecin vétéran du Mexique, avec une nouvelle fois une signature illisible ( en tout cas par moi)
Revenir en haut
Maximilien


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 204
Localisation: Liège, Belgique

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 15:00 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

 


Le verso
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 227
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 18:26 (2013)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique Répondre en citant

Maximilien,

ce n'est pas évident de déchiffrer une signature, mais la fin du mot pourrait être TEILLE sans aucune certitude ? 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:53 (2016)    Sujet du message: Les officiers de santé au Mexique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Photos et illustrations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com