Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

mémoires d'un chass d'Af

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> CULTURE ET DIVERTISSEMENTS -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
4hussard


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 111
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 16:21 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6504122k.r=chasseur d'afrique.langFR
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 161
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 17:04 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

C'est bien ?

y a t il des détails sur le campement, la nourriture ou des équipements particuliers ?

cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
4hussard


Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 111
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 18:45 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

Sait pas, pas encore lu. Je l'ai téléchargé aujourd'hui.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 21:13 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

Bonsoir,
Bravo pour cette trouvaille.
D'un point de vue historique, le rapatriement exprès de Bailloeuil nous a privé d'une relation  de la campagne en Crimée - et l'a privé, lui-même, de recevoir la médaille anglaise de la campagne.
Pour l'Italie, il est cité dans le numéro spécial de la revue La Sabretache,  de 199,consacré au cinquantenaire de Solferino .
Il participa à la charge du 3ème escadron du 1er chasseurs d'Afrique contre les carrés autrichiens opposés au 86ème, sur la route de Mantoue.
Le colonel de Salignac-Fénelon détaille ainsi les pertes de son régiment, dans un rapport du 25 juin :

"Mon régiment a été tel que je savais le trouver à l'heure du danger et des sacrifices ; officiers et soldats sont morts, sur les baïonnettes ou dans les carrés ; c'est au cri  de : Vive l'Empereur ! que MM. le capitaine de Roquefeuil et le sous-lieutenant de Fénelon sont tombés ensemble à la tête de leurs escadrons dans le carré qu'ils enfonçaient. Le capitaine Guyot et le lieutenant Loeffler sont morts glorieusement. MM. Laignaud, Aguilard, Jouve, Desmolins et Gauthier ont été blessés à la tête de leurs troupes ; les deux premiers grièvement. M. le sous-lieutenant BAILLOEUIL n'a point été retrouvé, j'ai lieu de le croire tué".
Bilan (provisoire), au 25 juin : dix officiers tués ou blessés ; perte de 105 hommes : 24 tués, 58 blessés, 23 disparus.
"Le lendemain de la bataille, les officiers du 3ème escadron allèrent visiter à Guidizzolo, les officiers autrichiens blessés au combat de Solferino. Ils désiraient donner à ces officiers un témoignage de sympathie et espéraient obtenir de leur bouche, quelques renseignements sur le sort d'un de leurs camarades, M. BAILLOEUIL, disparu pendant la charge du 24. (Trois officiers des régiments n°14 & 35 qui avaient subi la charge du 1er chasseurs d'Afrique).

Rapport du bureau de la cavalerie, approuvé le 2 septembre 1859.
"Par décret daté de Valeggio, le 8 juillet dernier, le maréchal-des-logis Franchetti, du 1er régiment de chasseurs d'Afrique, a été nommé au grade de sous-lieutenant, en remplacement de M. BAILLOEUIL, tué à l'ennemi.  Mais M. le sous-lieutenant Bailloeuil avait été signalé à tort, par son régiment, , comme ayant été tué à l'affaire de Solferino. Il résulte en effet, de la lettre ci-jointe,  que cet officier était tombé au pouvoir des Autrichiens. Il est resté dans les prisons de l'ennemi jusqu'au 10 août, et ce trouve, dès lors, en non activité. (Réintégration au régiment).

En plus d'être passé lieutenant, le 11 décembre 1859, Bailloeuil bénéficia de l'une des quarante décorations de la valeur militaire sarde, mises à la disposition du régiment :





Revenir en haut
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 22:51 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

La valeur militaire Sarde est une décoration assez rare, bien qu’environ 8.000  exemplaires aient été attribués aux troupes françaises qui sont intervenues en Italie.

 41 médailles ont été attribuées au 2ème de Chasseurs d’Afrique et 538 en tout à la cavalerie  française sur un total de 8.000.

Ces médailles ont été remises à quelques officiers et quelques hommes de troupe de chacun des régiments engagés.  L'intérêt de la décoration  (outre qu’elle est toujours attribuée) réside dans le fait qu'elle porte gravés le nom, le grade et le régiment ( ou le bâtiment pour la marine ) auquel appartient le récipiendaire.



Le capitaine Aymard de Foucauld a été attributaire de cette distinction.


Rappelons que quelques exemplaires de sa récente biographie sont encore en vente...  
La biographie (416 pages - 27 €) est disponible dans les bonnes librairies, sur la plupart des sites marchands du net et sur le site de l’éditeur http://www.lalouve-editions.fr.



Il se murmure que l'auteur aurait entrepris la rédaction d'un nouvel opus ... toujours en rapport avec la campagne du Mexique ... mais chut ! C'est un secret !


N'allez surtout pas le répéter.... sinon ce sera dix jours d'arrêts de rigueur !
 


 

_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 13:40 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

Bonjour,
Content de voir que vous ayez pu réintégrer dans le giron familial cette belle décoration, que j'avais pu admirer sur le net, il y a de cela plusieurs années,  à l'époque où vous commenciez à partager vos infos sur Aymard de Foucauld.
Revenir en haut
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 14:22 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

bonjour.
La décoration est toujours en propriété d'un collectionneur privé. Il l'a acquise "aux puces" il y a de nombreuses années. Les effets du chef d'escadrons de Foucauld n'ont, à l'exception d'une carabine ramenée par le Lieutenant de James, [ blessé à de multiples reprises à San pablo del Monte, entre 8 à 13 blessures selon les sources ] jamais réintégré le giron de la famille de Foucauld. Ces effets avaient été placés dans une malle sous la "protection" d'Oswald Begnigne de Montarby- qui sera tué à Veranos en 1865 [successeur de de Foucauld comme chef d'escadrons au 1er RCA]. N'ayant pu quitter Puebla avec de James, la malle était stockée à mexico aux dernières nouvelles de l'époque ! Comme je l'écris dans l'ouvrage : les effets n'ont pas du être perdus pour tout le monde ! Je suppose qu'ils ont regagné la France vers la fin de la Campagne et qu'ils ont été monnayés en France plutot que remis à la famille... Il en va ainsi ! Sic transit gloria mundi !
_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FinisFr


Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2012
Messages: 281

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 20:29 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

Aïe ! The "boulette"

Désolé
Revenir en haut
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 21:39 (2013)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af Répondre en citant

Pas grave !
Selon de James : "Je devais en effet, en rentrant en France, me charger d’une malle, comme compatriote et surtout comme ami. J’ose le dire c’eut été avec bonheur que je me serai chargé de cette commission mais par un fâcheux malentendu ces effets sont restés à Puebla. Un officier qui devait les transporter jusqu’à Vera-Cruz où je devais les prendre les a oubliés dans cette ville, j’ai écrit à Monsieur de Montarby pour l’en prévenir. Je suis seulement porteur d’une carabine..."

Et voici l'arme - de chasse  - ramenée en France par de  James :





_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50 (2016)    Sujet du message: mémoires d'un chass d'Af

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> CULTURE ET DIVERTISSEMENTS -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com