Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> CULTURE ET DIVERTISSEMENTS -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 18:08 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
alors !!! allons faire un tour, sabre au clair, sur votre mp !!

http://img.xooimage.com/files7/c/4/a/noord-19b6f3b-3521cd9.png
Revenir en haut
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 14:40 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour,

Quelques petits éléments complémentaires à l'intéressante lecture de cette épopée:

p.184, Embarquement pour l'Italie :
Aymard de Foucauld est "embarqué à Oran pour l'Armée d'Italie le 15 Mai au Matin. Débarque à Gènes le 22 du dit au matin." (ce qui est étonnant au vu de la date du 23 qu'il cite ?).
Le 6e Escadron est à l'embarquement "composé de 7 officiers et de 194 hommes de Troupe".

p.208 "j'ai un ami, mon capitaine en second, il a ton adresse et mes instructions (...)" et p.233 "mon capitaine en second pour la Croix : rien"
Le Capitaine en Second du 6e Escadron tout au long de la Campagne est Armand LEBLEU.

p.222 "Jean Maurel blessé d'une balle dans la poitrine"
Il ne semble pas qu'il s'agisse ici du Sous-Lieutenant Jacques-Louis-Alexandre Maurel, qui est bien titulaire d'un emploi de Sous-Lieutenant au 6e Escadron du 2e Chasseurs d'Afrique, mais qui apparemment passe toute la campagne "en subsistance au 3e Escadron".

p.236-237 - Rembarquement pour l'Algérie.
Le 6e Escadron rembarque en deux fractions
"6 Officiers, 8 Sous-Officiers, 9 Brigadiers, 20 chasseurs de 1re classe, 81 chasseurs de 2e classe et 1 trompette, embarqués à Gènes le 19 Août au matin, débarqués à Oran le 23 du dit au matin.
1 Officiers, 3 Sous-Officiers, 7 Brigadiers, 8 chasseurs de 1re classe et 41 chasseurs de 2e classe, embarqués à Gènes le 19 Août au matin, débarqués à Oran le 24 du dit au matin."

(c'est le Lieutenant en 2e Navarre qui est l'officier qui débarque le 24).

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 124

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 07:39 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Merci beaucoup pour toutes ces précisions qui sont pour moi du plus grand intérêt... Malgré une étude attentive des sources et leur recoupement chaque fois que possible le diable parvient encore à se nicher dans les détails ! Hardi ma lys !
_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 21:57 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Pour continuer, quelques petits éléments quant au détachement PAPLORE (voir p.289).

On retrouve les premières instructions parlant d'un détachement de Chasseurs d'Afrique dans un courrier préparé le 6 Novembre 1861 par la Ministre de la Guerre, à l'intention du Maréchal Gouverneur Général de l'Algérie :

"Formation d'un détachement pour l'expédition du Mexique.
Monsieur le Maréchal, j'ai désigné le 1er régiment de Chasseurs d'Afrique pour former immédiatement un détachement de 25 hommes commandé par un Sous-Lieutenant et ayant en outre sous ses ordres 2 sous-officier et 4 brigadiers (en tout 32 hommes).
Ce détachement, destiné à l'expédition du Mexique, sera choisi sur l'ensemble du régiment parmi les hommes qui se présenteront de bonne volonté, et qui réuniront toutes les conditions désirables d'instruction, de conduite et de santé pour faire un bon service de campagne.
L'officier versera sa monture aux chevaux disponibles, et les hommes de troupe partiront également démontés, ils emporteront un harnachement complet, ainsi que les ustensiles de campement, et tous les effets de linge et chaussure qui peuvent être nécessaires pendant une année.
Un trompette et un maréchal-ferrant seront compris parmi les 25 chasseurs du détachement, et il serait à désirer qu'on put y comprendre également deux cavaliers qui, sans cesser de compter dans les rangs, seraient en état de réparer le harnachement et l'habillement.
J'ai l'honneur de vous prier de vouloir bien faire d'urgence les dispositions nécessaires pour que ce détachement soit prêt à partir, lorsque l'ordre en sera donné."


En marge de ce courrier, deux notes au crayon :
"Ne faudrait-il pas donner l'ordre d'emporter une forge de campagne.
Le chef de bataillon de zouaves part démonté, le navire ne pouvant pas recevoir de chevaux."


Comme on le voit, il y eut quelques changements entre le projet et l'embarquement - à commencer par le régiment !

Adophe PAPLORE est "venu des Sous-Lieutenants du 2e Escadron le 18 Novembre 1861, embarqué à Oran le dit jour au matin."

"Le détachement composé de 3 Officiers, 36 Sous-Officiers, Brigadiers et chasseurs a été débarqué à Vera-Cruz le 14 Janvier au matin, a séjourné à Vera Cruz jusqu'au 24 du dit, à la Tejeria du 24 janvier au 25 Février et à Téhuacan du 26 février (...)"

"3 Officiers", car outre le Sous-Lieutenant PAPLORE, le détachement comprend le Médecin-Major de 2e Classe Jules-François CLAUDEL et le Vétérinaire en 2e Victor-Jacques-Marie CROC.
(Ces messieurs seront rattachés au 3e Escadron en date du 1er Avril - mais il est possible cette date ne soit vraiment qu'administrative, les feuilles de journées étant relevées au trimestre.)

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 20:54 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

...et pour continuer sur le départ pour le Mexique (p.289), voilà les cadres du 3e Escadron à l'embarquement :
DE FOUCAULD Aymard-Hyppolite, Capitaine Commandant
VERSIN Marie-Auguste-Lucien-Nicolas, Capitaine en second
MIOCHE Ernest-Fabien, Lieutenant en Premier
VUILLEMOT Lucien-Martial, Lieutenant en 2e
ECHENE Louis-Raymond-Abdon, Sous-Lieutenant
BRUGIERE Elie-Jules-Léonce, id.
LEMAIRE Albert, id.
CIBOT François-Achille, id.
CAMOIN Henri-Cyprien, Aide-Vétérinaire.

Ces messieurs sont débarqués "à Vera Cruz le 25 Mars au matin".
A noter, que, du 30 janvier, date de l'embarquement, et tant qu'il n'y aura pas d'état-major établi (22 Novembre), DE FOUCAULD "a droit aux frais de bureau pour un Escadron détaché".

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 18 Aoû - 18:38 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour,

je profite de l'occasion pour demander à Jérôme s'il sait, à tout hasard, dans quel escadron se trouvait Léon Louis de Bussy ?
Revenir en haut
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 09:55 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour,
Pour continuer dans les officiers du 2e Chass' d'Af' :
p.357 "Hélas, je ne suis plus chef, on m'a renvoyé un chef d'escadrons depuis un mois, je ne suis plus qu'un zéro", et pp.373-374 "Depuis deux mois, j'ai reçu comme dernière tuile un chef d'escadron jaloux de son autorité"

Une "Note pour la 2e Direction (Cavalerie)" est émise le 15 Mars 1862 par le "Bureau de la Correspondance et des Opérations Militaires" de la 1re Direction (Personnel) :

"En vertu d'ordres expédiés aujourd'hui, un bâtiment de l'Etat va aller prendre à Oran pour les transporter au Mexique :
1. Un détachement du 2e chasseurs d'Afrique comprenant le nombre de cavaliers montés qui pourront être reçus à bord, et commandé par un chef d'Escadron, accompagné d'un Adjudant-Major et d'un Adjudant
2. 40 harnachement en plus, emballés et mis à bord comme réserve.
3. Un approvisionnement de clous et de fers et une forge de campagne.
Le Chef d'Escadrons du 2e Chasseurs prendra le commandement de la Cavalerie au Mexique."


C'est le Chef d'Escadrons Felix-Raymond-Edouard RAMOND qui est "désigné par Mr. le Général Commandant la Division d'Oran pour faire partie de l'Expédition du Mexique. Embarqué à Oran le 3 Avril au Matin. (...) Débarqué à Vera Cruz le 16 Mai au Matin."

Il est accompagné du Capitaine Adjudant-Major de 2e Classe Barthélémy-Joseph FASSY.

A l'arrivée au Mexique de l'Etat-Major sous le Commandement du Colonel de BREMOND D'ARS (débarqué le 2 Novembre avec le 4e Escadron), RAMOND et FASSY quitteront le 3e Escadron pour rentrer à l'Etat-Major, en date du 1er Décembre.

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 124

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 18:48 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Merci à nouveau pour la qualité de ces notes complémentaires !
Pour continuer à boucler la boucle on peut aussi renvoyer sur le post
http://18edelignesecondempire.clicforum.fr/t625-La-medaille-de-la-campagne-…
où "FinisFr" traite du 2ème RCA !
_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 10:54 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour,
Avec plaisir – et vous avez bien raison de renvoyer à ce formidable travail de récapitulation.

Pour continuer ces notes, parmi ses officiers, il semble que DE FOUCAULD ne tienne pas en très grande estime un de ses Sous-Lieutenants, Albert LEMAIRE (je renvoie aux pages 326 et 331, dont la lecture en creux laisse songeur...).

Il ne sera pas le seul dans ce cas.

Correspondance Confidentielle du Général commandant la Brigade de Cavalerie au Colonel Commandant le 1er Régiment de Marche, en date du 6 Octobre 1863 :
« Après avoir pris connaissance de la note de Mr.le Cdt.RAMOND, le Général en Chef a décidé que Mr.le Sous-Lieutenant LEMAIRE rejoindrait immédiatement son peloton.
Mr.le Général L’HERILLER a dû faire appeler aujourd’hui cet officier près de lui pour lui intimer l’ordre de partir de suite.
En raison de la conduite de Mr.LEMAIRE en cette circonstance, je lui inflige huit jours d’arrêts de rigueur. Vous voudrez bien donner avis de cette punition à Mr.le Capitaine VUILLEMOT, avec l’ordre de la faire exécuter rigoureusement. Mr.LEMAIRE aura un factionnaire à sa porte et la retenue réglementaire en pareil cas sera exercée sur ses appointements.
Je vous recommande également de surveiller très sévèrement la tenue de Mr.LEMAIRE que j’ai souvent rencontré dans des costumes, je ne dirai pas irréguliers, mais presque inconvenants à force de sans-gêne et de mépris des règlements. J’interdis formellement à cet officier toute espèce de vêtement de fantaisie, même en détachement et je vous prie de recommander à Mr.le Capitaine NAIGEON la stricte observation de cet ordre.
»

Si les choses ne sont déjà pas brillantes, elles vont prendre encore un autre tour l’année suivante.

LEMAIRE est « entré à l'hôpital de Mexico le 25 Mars 1864. Sorti le 30 du dit. »
A la lecture de la suite, on peut se demander par quoi ce court séjour est réellement motivé ? En tous cas, la sortie de l’hôpital est plutôt …houleuse !

Le 4 Avril, DU BARAIL, commandant la Brigade de Cavalerie, écrit par correspondance confidentielle au Général en Chef :
« Mon Général,
J’ai l’honneur de vous rendre compte que 30 jours d’arrêts de rigueur ont été infligés par le Colonel Commandant le 2e Régiment de Marche à Mr. Le Sous-Lieutenant LEMAIRE pour les motifs suivants.
Mr.LEMAIRE, Sous-Lieutenant, 30 jours d’arrêts de rigueur par le Colonel pour ne pas lui avoir rendu compte qu’il était autorisé par le Général en Chef à ne pas partir par le convoi que le Colonel lui avait donné l’ordre de prendre pour rejoindre son escadron ; pour être venu malgré la défense formelle du Colonel s’installer à Mexico, y dissimulant sa présence en n’y indiquant pas son adresse ; pour n’avoir exécuté aucun des ordres de service du Colonel.
J’ai l’honneur de vous rappeler, mon Général, que le Sous-Lieutenant LEMAIRE a déjà mérité à la date du 10 Octobre 1863 les blâmes les plus sévères ; s’étant mis complètement en dehors de son régiment, ayant vécu pendant deux mois et demi complètement aux frais de son propriétaire ; enfin quand les ordres du Général en Chef l’avaient arraché de cette maison, ayant cherché par tous les moyens possibles à éluder la discipline.
En présence du souvenir de pareils actes et de cette récidive, j’ai l’honneur de soumettre à votre juste appréciation l’avis de traduire cet officier devant un conseil d’enquête. »


DU BARAIL obtiendra un « rapport spécial » du Colonel commandant le 2e de Marche, suite à quoi ce nouveau courrier (du même au même) :
« (…) La lecture de ce rapport, l’examen approfondi des pièces qui l’accompagnent et particulièrement du rapport du Capitaine VUILLEMOT me convainquent plus que jamais de la culpabilité de cet officier, de la nécessité de lui infliger une punition des plus sévères.
Je persiste donc, mon Général à vous demander de donner l’Ordre de traduire cet officier devant un Conseil d’Enquête. Quelques gênant que puissent en être pour lui les conséquences, il me semble qu’il les a assez méritées en accumulant sur sa tête plusieurs chefs d’accusation, fautes contre la discipline, fautes contre l’honneur.
(…) »

Les choses n’en resteront pas là – et les hautes protections de LEMAIRE (Cf. p.326) ne lui suffiront pas.
« Parti de Mexico le 1er Mai, étant dirigé sur France pour y attendre la décision Ministérielle à intervenir sur une demande demandée par un conseil d'enquête. Arrivé à la Soledad le 10 Mai. Embarqué à Vera Cruz le 16 Mai au soir. Mort en mer le 8 Juin. »

On peut se demander dans quelles circonstances cet officier, sur le chemin de la disgrâce, aura trouvé la mort ?

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 18:04 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour,

Effectivement, les raisons de la mort d'Albert LEMAIRE restent obscures (maladie, suicide ...). Il était né le 10 Juin 1831 à Verdun (Meuse) et avait sa carrière militaire exclusivement dans la cavalerie (lancier, carabinier, dragon et chasseur d'Afrique !!!).

Concernant le Mexique, il y reçut la croix de chevalier de la LH par décret du 14 Juin 1862, et fut "blessé d'un coup de feu à la tête le 28 Avril 1862 dans le combat aux Cumbres".
Il fut également cité à l'ordre de l'armée du Mexique, par le général commandant en chef, pour s'être particulièrement fait remarquer dans la charge contre les mexicains à Fortin (date ?).

Il avait, au moins, la bravoure et le courage avec lui ...

cordialement
Revenir en haut
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 18:18 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

colonel Du Pin a écrit:
Concernant le Mexique, il y reçut la croix de chevalier de la LH par décret du 14 Juin 1862, et fut "blessé d'un coup de feu à la tête le 28 Avril 1862 dans le combat aux Cumbres".
Il fut également cité à l'ordre de l'armée du Mexique, par le général commandant en chef, pour s'être particulièrement fait remarquer dans la charge contre les mexicains à Fortin (date ?).
Il avait, au moins, la bravoure et le courage avec lui ...


Bonsoir,
ben... c'est justement sur ces deux très belles lignes de ses états de service que la lecture des pages 326 et 331 laisse songeur !
Tous à vos livres - et pour ceux qui ne l'ont pas encore... vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 18:18 (2014)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Avec un meneur d'hommes comme le colonel, cette "tête brûlée" aurait fait un bel officier au sein du 1er escadron de la contre-guérilla !

n'est ce pas Jérôme ?
Revenir en haut
Djedj


Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2012
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 21 Juil - 13:55 (2017)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Bonjour messieurs,

Remontant le temps (et les pages), nous arrivons fin 1848 et page 97 :
"Nous voilà tout à fait sur la frontière, Bâle, en Suisse, et Huningue, n'ont pas plus d'un kilomètre de distance, à la jonction du Jura et des Vosges (...)

Page 98 :
"(...) j'ai été à Balle [sic] qui n'est éloigné d'Huningue [que] de la distance d'Allassac à Garavé (...) quant à Huningue, c'est grand comme la place devant l'église à Allassac, il n'y a que les écuries, le quartier, et cinq ou six maisons (...)"



Témoignage cartographique qui vaut ici particulièrement ... par son auteur !




Cdlt,
Jérôme
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 124

MessagePosté le: Ven 21 Juil - 20:45 (2017)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire Répondre en citant

Magnifique !
_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:28 (2017)    Sujet du message: Itinéraires d'un officier de cavalerie du Second Empire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> CULTURE ET DIVERTISSEMENTS -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com