Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 13:20 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour,
j'essaie de réaliser une synthèse sur l'artillerie de campagne impériale en 1870. Je souhaite vous faire partager cet essai.
Toute observation, ajout ou correction seront les bienvenus.
Voici la 1° partie concernant les 10 premiers régiments.

La composition des unités est la suivante :
 
Ø      [b][u]1° régiment d’artillerie monté[/u][/b] (garnison à Metz, colonel Soleille)
Ÿ          Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 6° et 1° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 4° corps d’armée ;
Ÿ          8°, 9° et 10° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 4° corps d’armée ;
Ÿ         11° et 12° batteries à pied (de 12) à la réserve d’artillerie du 4°  corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt.
Ø      [b][u]2° régiment d’artillerie monté[/u] [/b](garnison à Grenoble et à Lyon, colonel Mazel)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         5° (mitrailleuses), 7° et 8° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         6° (mitrailleuses), 11° et 12° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         9° et 10° batteries à pied (de 12) à la réserve du 5° corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries (de 4) pour la 2° Division du 13° corps d’armée) ;
Ÿ         Nota : cette unité était dotée de canon de 4 de « montagne ».
Ø      [b][u]3° régiment d’artillerie monté[/u][/b] (12 batteries en Afrique du Nord, colonel Le Secq de Crépy)
Ÿ         La 6° batterie était dans le camp retranché de Metz.
Ÿ         Dépôt (Lyon)
Ø      [b][u]4° régiment d’artillerie monté[/u][/b] (garnison à Vincennes, colonel De Bar)
Ÿ         Artillerie de campagne : 7 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 6° et 8° (mitrailleuses, Barbe) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         9° (mitrailleuses, Bernadac), 11° et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         4° batterie (mitrailleuses) à la 1° Division d’Infanterie du 12° corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied de batteries à pied (de 12) pour la garnison de Paris.
Ø      [b][u]5° régiment d’artillerie monté[/u][/b] (garnison à Strasbourg, colonel Belu)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 6° et 12° batteries à la 1° Division d’Infanterie du 2° corps d’armée ;
Ÿ         7°, 8° (Benoît) et 9° (mitrailleuses, Dupré) batteries à la 2° Division d’Infanterie du 2° corps d’armée ;
Ÿ         10° et 11° batterie à pied (de 12) à la réserve du 2° corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt : garnison de Strasbourg
Ø      [b][u]6° régiment d’artillerie monté[/u][/b] (garnison à Grenoble, colonel Marion)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 6° et 7° (mitrailleuses)  batteries à la 1° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         8°, 9° et 10° (mitrailleuses) batteries à la 3° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         11° et 12° batterie (de 12) à la réserve du 1° corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries à pied (de 12) pour la réserve d’artillerie du 13° corps d’armée.
Ø      [b][u]7° régiment d’artillerie[/u][/b][u] [b]monté[/b][/u] (garnison à Rennes, colonel Aubac)
Ÿ         Artillerie de campagne : 10 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 6° et 11° (mitrailleuses) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         8°, 9° et 12° (mitrailleuses) batteries à la 2° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         7° et 10° batteries (de 12) à la réserve d’artillerie du 7° corps ;
Ÿ         3° et 4° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 12° corps ;
Ÿ         Une demi batterie à pied pour la place forte de Strasbourg ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied de la 2° batterie (de 12) pour la future seconde armée de Paris et de la 2° batterie bis (de 12) pour la réserve d’artillerie du futur 16° corps d’armée
Ø      [b][u]8° régiment d’artillerie[/u][/b][u] [b]monté[/b][/u][b] [/b](garnison à La Fère, colonel Picot de Lapeyrouse)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         5°, 7° et 8° batteries à la 1° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée ;
Ÿ         10° (mitrailleuses), 11° et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée. Les 10° et 11° batteries n’ont pu rejoindre le 6° corps et furent affectées à la 2° Division du 12° corps ;
Ÿ         3° et 4° batteries (de 12) à la réserve d’artillerie du 12° corps ;
Ÿ         Garnison de Longwy : 2° batterie à pied;
Ÿ         Garnison de Soissons : 1° batterie à pied;
Ÿ         Garnison de Thionville : 6° et 9° batteries ;
Ÿ         Dépôt.
Ø      [b][u]9° régiment d’artillerie[/u][/b][u] [b]monté[/b][/u] (garnison à Besançon et à Dole, colonel Renault d’Ubexi)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         6°, 7° et 8° (mitrailleuses, Mornac) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ         9°, 10° (mitrailleuses) et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ         5° et 11° batteries (de 4) à la réserve du 1° corps d’armée ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied des 4° batterie (2° Division du 13° corps d’armée) et 3° batterie (3° Division du 13° corps d’armée).
Ø      [b][u]10° régiment d’artillerie[/u][/b][u] [b]monté[/b][/u] (garnison à Rennes, colonel Desprels)
Ÿ         Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         7°, 8° et 9° batteries à la 4° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée, mais détachées du 6° corps et affectées à la 3° Division du 12° corps ;
Ÿ         11° (de 4) batterie à la réserve du 5° corps d’armée ;
Ÿ         5°, 6°, 10° et 12° batteries (de 4) à la réserve du 12° corps ;
Ÿ         Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries (13° corps d’armée).
Merci de votre attention, cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 17:25 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 Répondre en citant

Bonjour,
j'essaie de réaliser une synthèse sur l'artillerie de campagne impériale en 1870. Je souhaite vous faire partager cet essai.
Toute observation, ajout ou correction seront les bienvenus.

Voici la 1° partie concernant les 10 premiers régiments.

La composition des unités est la suivante :
 
  1° régiment d’artillerie monté (garnison à Metz, colonel Soleille)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 1° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 4° corps d’armée ;
Ÿ          - 8°, 9° et 10° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 4° corps d’armée ;
Ÿ         - 11° et 12° batteries à pied (de 12) à la réserve d’artillerie du 4°  corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt.

  2° régiment d’artillerie monté (garnison à Grenoble et à Lyon, colonel Mazel)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5° (mitrailleuses), 7° et 8° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - 6° (mitrailleuses), 11° et 12° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - 9° et 10° batteries à pied (de 12) à la réserve du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries (de 4) pour la 2° Division du 13° corps d’armée) ;
Ÿ         - Nota : cette unité était dotée de canon de 4 de « montagne ».

  3° régiment d’artillerie monté (12 batteries en Afrique du Nord, colonel Le Secq de Crépy)
Ÿ         - La 6° batterie était dans le camp retranché de Metz.
Ÿ         - Dépôt (Lyon)

  4° régiment d’artillerie monté (garnison à Vincennes, colonel De Bar)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 7 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 8° (mitrailleuses, Barbe) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         - 9° (mitrailleuses), 11° et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         - 4° batterie (mitrailleuses) à la 1° Division d’Infanterie du 12° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied de batteries à pied (de 12) pour la garnison de Paris.

  5° régiment d’artillerie monté (garnison à Strasbourg, colonel Belu)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 12° batteries à la 1° Division d’Infanterie du 2° corps d’armée ;
Ÿ         - 7°, 8° et 9° (mitrailleuses) batteries à la 2° Division d’Infanterie du 2° corps d’armée ;
Ÿ         - 10° et 11° batterie à pied (de 12) à la réserve du 2° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : garnison de Strasbourg

  6° régiment d’artillerie monté (garnison à Grenoble, colonel Marion)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 7° (mitrailleuses)  batteries à la 1° Division d’Infanterie du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - 8°, 9° et 10° (mitrailleuses) batteries à la 3° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         - 11° et 12° batterie (de 12) à la réserve du 1° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries à pied (de 12) pour la réserve d’artillerie du 13° corps d’armée.

  7° régiment d’artillerie monté (garnison à Rennes, colonel Aubac)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 10 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 11° (mitrailleuses) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         - 8°, 9° et 12° (mitrailleuses) batteries à la 2° Division d’Infanterie du 7° corps d’armée ;
Ÿ         - 7° et 10° batteries (de 12) à la réserve d’artillerie du 7° corps ;
Ÿ         - 3° et 4° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 12° corps ;
Ÿ         - Une demi batterie à pied pour la place forte de Strasbourg ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied de la 2° batterie (de 12) pour la future seconde armée de Paris et de la 2° batterie bis (de 12) pour la réserve d’artillerie du futur 16° corps d’armée

  8° régiment d’artillerie monté (garnison à La Fère, colonel Picot de Lapeyrouse)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 7° et 8° batteries à la 1° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée ;
Ÿ         - 10° (mitrailleuses), 11° et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée. Les 10° et 11° batteries n’ont pu rejoindre le 6° corps et furent affectées à la 2° Division du 12° corps ;
Ÿ         - 3° et 4° batteries (de 12) à la réserve d’artillerie du 12° corps ;
Ÿ         - Garnison de Longwy : 2° batterie à pied;
Ÿ         - Garnison de Soissons : 1° batterie à pied;
Ÿ         - Garnison de Thionville : 6° et 9° batteries ;
Ÿ         - Dépôt.

  9° régiment d’artillerie monté (garnison à Besançon et à Dole, colonel Renault d’Ubexi)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 6°, 7° et 8° (mitrailleuses) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ         - 9°, 10° (mitrailleuses) et 12° batteries à la 2° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ         - 5° et 11° batteries (de 4) à la réserve du 1° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 4° batterie (2° Division du 13° corps d’armée) et 3° batterie (3° Division du 13° corps d’armée).

  10° régiment d’artillerie monté (garnison à Rennes, colonel Desprels)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 7°, 8° et 9° batteries à la 4° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée, mais détachées du 6° corps et affectées à la 3° Division du 12° corps ;
Ÿ         - 11° (de 4) batterie à la réserve du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - 5°, 6°, 10° et 12° batteries (de 4) à la réserve du 12° corps ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries (13° corps d’armée).

Nota : je recommence le message pour une meilleure lisibilité.

Merci de votre attention, cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 19:46 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonsoir Scherer,

concernant l'artillerie rattachée à la 2è division (Douay) du 1er corps et ayant participé à la bataille de Wissembourg (4 Août 1870) :

Commandant en chef : lieutenant-colonel Cauvet
Artillerie du 9è régiment : chef d'escadron, J. de Fleurey
9è batterie (6 pièces de 4), capitaine Didier, lieutenant Prosnier
10è batterie (6 mitrailleuses), capitaine Ruyneau de Saint-Georges
12è batterie (6 pièces de 4), capitaine Foissac

L'effectif théorique en 1870 est de 149 hommes et 120 chevaux par batterie.
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 09:01 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonsoir Colonel,

je vous remercie de votre réponse qui permet une réponse plus fine de l'artillerie de campagne en 1870.

D'ici quelques jours, je posterai la suite de ce sujet.

A bientôt et encore merci, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 08:03 (2014)    Sujet du message: Suite artillerie de campagne impériale en 1870 Répondre en citant

Bonjour à tous,
voici la suite de cet essai sur l'artillerie de campagne impériale en 1870 :

11° régiment d’artillerie monté (garnison à Vincennes, colonel De Lajaille)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 9 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5° (mitrailleuses), 6° et 7° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         -  8° (mitrailleuses), 9° et 10° batteries à la 4° Division d’Infanterie du 3° corps d’armée ;
Ÿ         - 4° batterie (mitrailleuses) à la 2° Division d’Infanterie du 12° corps ;
Ÿ         - 11° et 12° batteries (de 12) à la réserve 3° corps ;
Ÿ         - Garnison de Thionville : 2° et 2° bis batteries à pied ;
Ÿ       -  Dépôt : mise sur pied de la 3° batterie (mitrailleuses) pour la 1° Division du 13° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied 1° et 1° bis batteries à pied pour la garnison de Paris.


 12° régiment d’artillerie monté (garnison à Besançon, colonel Faye)
Ÿ       -  Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ       -  5°, 6° et 9° (mitrailleuses) batteries à la 3° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ        - 7°, 10° (mitrailleuses) et 11° batteries à la 4° Division d’Infanterie du 1° corps d’armée ;
Ÿ         - 8° batterie (de 4) et 12° batterie (de12) : réserve artillerie du 7° corps ;
Ÿ         - Garnison de Belfort : 1° et 2° batteries à pied (de 12) avec batteries 1 bis et 2 bis.
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batterie (de 12) pour la réserve d’artillerie du 13° corps d’armée.



 13° régiment d’artillerie monté (garnison à Bourges, colonel Vasse Saint Ouen)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ      - 5° (de  12), 6° (de 12), 7° (de 12), 8° (de 12), 9° (de 12), 10° (de 12), 11° (de 12) et 12° (de 12) batteries montées : réserve générale de ‘armée du Rhin ;
Ÿ         - Garnison de Givet et Rocroi : 1° batterie ;
Ÿ         - Garnison de Paris : 2° batterie ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° (mitrailleuses) et 4° batteries pour la 3° Division du 13° corps d’armée.



 14° régiment d’artillerie monté (colonel Jamet)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 6 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5°, 6° et 7° batteries à la 3° Division d’Infanterie du 6° corps d’armée ;
Ÿ         - 11° batterie (de 4) à la réserve du 5° corps d’armée ;
Ÿ         - 8° et 9° batteries (de 12) à la réserve du 12° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt : mise sur pied des 3° et 4° batteries (de 12) pour la réserve d’artillerie du 13° corps d’armée.


 15° régiment d’artillerie monté (garnison à Rennes, colonel Beaudouin)
    - Artillerie de campagne : 10 batteries mobilisées :
Ÿ         - 7°, 8° et 11° (mitrailleuses, Lauret) batteries à la 3° Division d’Infanterie du 2° corps d’armée ;
Ÿ         - 5°, 9° et 12° (mitrailleuses, Bottard) batteries à la 1° Division d’Infanterie du 4° corps d’armée ;
Ÿ         - 3° et 4° batteries à la 1° Division d’Infanterie du 12° corps ;
Ÿ         - 6° et 10° batterie à la réserve du 2° corps d’armée ;
Ÿ         - Dépôt.


 16° régiment de pontonniers (garnison à Strasbourg, colonel Fiévet) :
Ÿ         - 14 compagnies soit 2500 hommes. Les compagnies sont affectées aux corps d’armée.


 17° régiment d’artillerie à cheval (colonel Laffite)
    - Artillerie de campagne : 6 batteries mobilisées :
Ÿ         - 2 batteries à la réserve du 3° corps d’armée (dont 1° batterie)
Ÿ        -  2 batteries à la réserve du 4° corps d’armée
Ÿ         - 7° et 8° batteries à la réserve du 2° corps d’armée
Ÿ         - Dépôt.
 18° régiment d’artillerie à cheval (colonel Toussaint)
    - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 8 batteries à la réserve générale d’artillerie (Division du colonel Toussaint) ;
Ÿ        -  Dépôt.


19° régiment d’artillerie à cheval (garnison à Valence, colonel De Maintenant)
    - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 5° et 6° batteries à la 1° Division de Cavalerie de la réserve de cavalerie;
Ÿ         - 7° et 8° (mitrailleuses) batteries à la 2° Division de Cavalerie de la réserve de cavalerie;
Ÿ         - 3° et 4° batteries à la réserve du 7° corps ;
Ÿ         - 1° et 2° batteries à la Division de Cavalerie du 12° corps ;
Ÿ         - Dépôt.


 20° régiment d’artillerie à cheval  (garnison à Strasbourg, colonel Petitpied)
    - Artillerie de campagne : 8 batteries mobilisées :
Ÿ         - 7° et 8° batteries à la 3° Division de Cavalerie de la réserve de cavalerie;
Ÿ         - 1°, 2°, 3° et 4° batteries à la réserve du 1° corps ;
Ÿ         - 5° et 6° batteries à la réserve du 5° corps.


 Régiment d’artillerie monté de la Garde (garnison à Versailles, colonel  De Vaissogne)
    - Artillerie de campagne : 6 batteries mobilisées :
Ÿ         - 1°, 2° et 5° batteries à la 1° Division d’Infanterie de la Garde Impériale ;
Ÿ         - 2°, 4° et 6° batteries à la 2° Division d’Infanterie de la Garde Impériale.


Régiment d’artillerie à cheval de la Garde (garnison à Versailles, colonel Clappier)
    - Artillerie de campagne : 6 batteries mobilisées :
Ÿ         - 1° et 2° batteries à la Division de Cavalerie de la Garde Impériale ;
Ÿ        -  4 batteries à cheval à la réserve d’artillerie de la Garde Impériale.


 Régiment d’artillerie de Marine (garnison à Lorient, colonel Ollivier)
Ÿ         - Artillerie de campagne : 3 batteries mobilisées : 11° (de 4), 12° (de 4) et 13° (mitrailleuses) initialement prévues pour la Division Bleue d’infanterie de Marine (3° Division du 12° corps d’armée). Elles furent affectées à la réserve d’artillerie du 12° corps.


Toute observation, ajout et correction seront les bienvenus. En particulier, il manque les garnisons en 1870 pour les 14°, 17° et 18° régiments.
Merci de votre attention, cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 18:25 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour Rémy ... et beau travail !

Après recherche sur l'annuaire militaire de 1870, le 14è régiment d'artillerie à cheval était commandé par le colonel Saint-Rémy (et non Jamet), et tenait garnison à Toulouse.
Par contre, la 10è et la 12è batterie étaient détachées auprès du corps stationné dans les Etats romains.
Le 18è régiment commandé par le colonel Toussaint tenait également garnison à Toulouse.

Sinon pas de trace d'un 17è régiment ? a t il été dissous cette année là ?

Le colonel
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 18:34 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

En 1868, le 17è régiment était à Valence avec comme colonel Laffite, et en 1869, ce même régiment était en garnison à Metz, et sa 2è batterie à Lunéville. Son colonel était toujours Laffite.

cordialement, le colonel
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 08:03 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour Colonel,

je vous remercie de votre intervention qui permet d'affiner cette synthèse sur l'artillerie de campagne en 1870.

Je posterai aussi dans quelques jours un essai toujours sur l'artillerie de campagne en 1870 mais avec une présentation par corps d'armée et divisions.

Il me manque encore quelques noms dont les commandants l'artillerie des 2°, 3°, 4° et 6° corps.

Merci encore et à bientôt

Rémy SCHERER
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 08:25 (2014)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour à tous,

mea culpa, j'ai les renseignements nécessaires , je viens de les trouver à l'instant :

- 2° corps d'armée : général  Gagneur

- 3° corps d'armée : général  Grimaudet de Rochebouet

- 4° corps d'armée : général  Lafaille

- 6° corps d'armée : général  Labastie

A bientôt, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Lun 6 Juil - 06:20 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour,

voici un complément à cet essai avec une photographie du colonel De Vassoigne, commandant le régiment d'artillerie monté de la Garde Impériale en 1870.

D'ailleurs, j'avais mal orthographié son nom dans mes interventions précédentes, mea culpa.

Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 6 Juil - 17:35 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Beau portrait du colonel de Vassoigne .. je poste une cdv d'un lieutenant d'artillerie (quel symbole a t il sur son porte-giberne ?).



Revenir en haut
Vissarion


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2011
Messages: 65

MessagePosté le: Lun 6 Juil - 19:42 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour.
Belle photo, mais la légende est erronée. 
Il ne s'agit pas du colonel de Vassoigne (http://military-photos.com/vassoigne.htm), mais du colonel Clappier (http://military-photos.com/clappier.htm).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Mar 7 Juil - 16:05 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour,

je remercie les intervenants.

D'autre part, je félicite Vissarion, effectivement, c'est bien le colonel Clappier, commandant en 1870 le régiment d'artillerie à cheval de la Garde.

En espérant être dans le vrai, je vous soumets la photographie du Colonel Berckheim, commandant ce même régiment de 1862, ou avant à 1866.

Il fut ensuite remplacé par le colonel Clappier.

Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 382
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 17:49 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour Rémy,

Je vous poste un sous-lieutenant d'artillerie de campagne avec ses 3 décorations et ses gants blancs ...


Revenir en haut
RSCHERER


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2014
Messages: 233
Localisation: Néfiach

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 12:09 (2015)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie) Répondre en citant

Bonjour Colonel,


je vous remercie de vos magnifiques illustrations qui permettent d'illustrer agréablement mes messages.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:03 (2017)    Sujet du message: Artillerie de campagne impériale en 1870 (1° partie)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com