Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tirailleurs Algériens
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 17:24 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Messieurs,

votre colonel préféré ouvre un nouveau post sur une autre unité d'infanterie de l'armée d'Afrique : les Tirailleurs algériens, appelés communément "Turcos"..
L'origine des tirailleurs remonte à divers corps irréguliers turcs et arabes, formés par les français dès 1833. Ce n'est qu'en 1841 que furent constitués les trois premiers bataillons de tirailleurs indigènes. Lors de la guerre de Crimée, un régiment de marche de tirailleurs fut créé, à trois bataillons, et le 10 Octobre 1855, un décret impérial ordonna la création définitive de trois régiments de tirailleurs, un par province.






La fameuse charge à la baïonnette du 1er régiment de Turcos à Wissembourg (4 Août 1870), par le peintre Jules Monge.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 17:42 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Histoire sur les Tirailleurs Algériens ( 1852 - 1870 ) :

Les débuts des troupes indigènes à pied dans notre armée n'avaient pas été heureux, puisqu'il y eut des cas de mutinerie parmi les mercenaires turcs qui en étaient à l'origine. Toujours est-il que, dans l'ensemble, les trois bataillons indigènes rendirent par la suite de si bons services - notamment à la prise de Zaatcha, à celles de Laghouat et de Touggourt - que lorsque la campagne d'Orient s'annonça, le colonel de Wimpffen réussit à persuader l'Empereur quant à l'utilité de former un régiment de marche indigène, à deux bataillons, destiné à la Crimée.
Les tirailleurs s'illustrèrent, aussitôt arrivés, à la bataille de l'Alma et surtout à celle d'Inkermann où ils firent l'admiration de nos alliés britanniques. Malgré les tentatives, visant à leur rapatriement en Algérie, faites par le colonel Trochu et d'autres officiers hostiles aux troupes indigènes, les "turcos" restèrent en Crimée jusqu'à la fin de la campagne. Ils laissèrent 50% de leurs effectifs devant Sébastopol.

Par suite de la belle conduite des tirailleurs algériens en Crimée, trois régiments furent mis sur pied à partir du 1er Janvier 1856, respectivement à Alger, Oran et Constantine.
Ces trois régiments allaient avoir une existence ininterrompue de plus d'un siècle dans les rangs de l'infanterie française.
Ce fut encore un régiment provisoire, composé d'un bataillon par province, qui allait glaner de nouveaux lauriers en Italie, où sa magnifique conduite, notamment à Turbigo et Magenta, lui valut l'honneur de défiler en vainqueur dans les rues de Paris, le 14 Août 1859 !

...
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 18:02 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Sans désemparer, les turcos servirent successivement au Sénégal (1860-1861) et en Cochinchine (1861-1864). Le bataillon, à six compagnies, qui participa à cette dernière campagne fut décimé par les maladies. Une décision du 8 Juin 1861 créa un véritable "statut du tirailleur" qui resta en vigueur jusqu'à la disparition des troupes d'Afrique.
Afin de donner satisfaction aux nombreux volontaires pour servir dans les tirailleurs, un décret de 1865, porta à quatre le nombre de bataillons par régiment.

Le bataillon de marche, constitué de deux compagnies par régiment, participa à l'expédition du Mexique de 1863 à 1866, et s'illustra surtout au siège de Puebla et au combat de San Lorenzo (8 Mai 1863), où il conquit deux drapeaux mexicains. Pratiquant le combat mobile, comme en Algérie, et capable d'abattre plus de 50 kilomètres par jour, les turcos inspirèrent une certaine crainte à leurs ennemis que la seule vue des uniformes bleus mit parfois en déroute.
Voulant honorer l'infanterie indigène pour sa belle conduite en Italie et au Mexique, l'Empereur accepta de faire détacher tous les ans, de 1863 à 1870, un bataillon de tirailleurs à Paris. Rattaché au régiment de Zouaves, il participa au même service que l'infanterie de la garde impériale.

Lorsqu'éclata la guerre de 1870, les trois régiments, à trois bataillons chacun, rejoignirent aussitôt le 1er corps de l'armée du Rhin.
Dès le 4 Août, le 1er régiment reçut le choc initial de l'offensive allemande à Wissembourg. Deux jours plus tard, les trois régiments donnèrent une étonnante démonstration de leur courage, au cours de charges légendaires à la baïonnette, à Froeschwiller et à Woerth.
Après avoir été écrasés par la mitraille à Sedan, les survivants furent condamnés à la capitulation le 2 Septembre, et emmenés en captivité en Allemagne.
Le régiment de marche crée avec des rescapés et des renforts venus d'Algérie s'illustra cependant dans les rangs de l'armée de la Loire, mais eut à deplorer la perte de 85% de ses effectifs !
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 14:24 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Bonjour,

j'aborde maintenant les uniformes portés par les tirailleurs algériens sur la période 1852 à 1870.


1/ Troupe : Après une période de tâtonnement au cours de laquelle les tirailleurs ont porté des vestes et gilets verts avec pantalons garance, ce fut une décision ministérielle de Février 1853 qui fixa définitivement la tenue comme suit :
veste et gilet (dit "sédria") de forme arabe en drap bleu de ciel ornés de galons et tresses jonquilles; chaque devant de la veste portait une arabesque en galon jonquille terminée en trèfle sous le creux de la clavicule; plus bas, le galon faisait une boucle simulant une fausse poche, appelée "tombô", recouverte de drap de la couleur distinctive de la province (garance pour le 1er régiment, blanc pour le 2è et jonquille pour le 3è); pantalon bleu de ciel de forme arabe dit "séroual" orné de passepoils jonquilles, à la poche, de chaque côté.
Calotte dite "chéchia" cramoisie, avec gland, frange et cordon bleu de ciel, et turban blanc (en grande tenue seulement, à partir de 1868), ceinture de laine cramoisie; jambières en peau de mouton fauve; guêtres de toile blanches; grands équipements identiques à ceux de l'infanterie.
Par temps de froid, les tirailleurs portaient un caban à capuchon (pèlerine dit "collet") en drap bleu de ciel et, en tenue de campagne, le séroual de toile blanche remplace généralement celui de drap.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 14:33 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

2/ Officiers indigènes : la tenue en drap fin semblable à celle de la troupe, mais à galons, tresses et chamarrures de soie noire; turban et ceinture de soie à rayures de couleurs variables.


3/ Officiers et adjudants sous-officiers français : Képi en drap garance à bandeau bleu de ciel et à tresses d'or (argent pour les adjudants); tunique bleue de ciel se boutonnant à l'aide de neufs boutons sphériques en cuivre doré; collet jonquille; parements en pointe, en drap de fond, avec manches fendues sur une longueur de 130 mm, et fermées au moyen de deux petits boutons; brides d'épaulettes et épaulettes d'or en grande tenue, et pour la petite tenue, le grade est indiqué par des nœuds hongrois en tresse plate et d'or sur les manches; pantalon garance assez ample à bande bleue de ciel de 50 mm de large; pantalon de toile blanche, de même coupe, pour la tenue de campagne; la ceinture de soie cramoisie avec glands est portée par dessus le ceinturon en grande tenue.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 14:36 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Pour montrer le petite tenue des turcos, voici 2 planches les représentant pour l'année 1859 :





Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 5 Mai - 17:45 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Bonjour,

voici des dessins de Boisselier représentant des tirailleurs algériens en 1870 :



Cantinière du 1er régiment / lieutenant du 1er régiment / tirailleur du 1er régiment



caporal sapeur du 1er régiment / sergent major clairon du 2è régiment / tambour du 2è régiment / noubaïste du 3è régiment
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 17:56 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Messieurs,

En rapport avec la guerre de 1870, voici une photographie représentant (avec deux tirailleurs), le capitaine du 3è régiment de turcos, Louis Charles de Bourgoing, né le 3 Novembre 1832 à Tours, et décédé à Froeschwiller le 6 Août 1870.
Il avait reçu la croix de chevalier de la LH par décret du 6 Avril 1870.

Revenir en haut
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 161
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 15:43 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Superbe photo !

cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 18:19 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Bonjour

quelques jolies photos trouvées sur le net et montrant des tirailleurs algériens prisonniers de guerre en 1870.





Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Ven 9 Mai - 11:12 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Messieurs,

Voici la photographie du colonel Fabien Pierre Edmond GANDIL, né le 14 Août 1822 à Fontaine Française (côte d'Or) et mort en Septembre 1877. Vous trouverez sa biographie complète sur le site de Vissarion.
Il commandait le 3è régiment de tirailleurs algériens qui faisait parti de la 2è brigade (général Lacretelle), 4è division d'infanterie (général De Lartigue) du 1er corps d'armée du Maréchal Mac-Mahon.
Le plus célèbre combat du 3è RTA fut celui du 6 Août 1870 à Froeschwiller où le régiment perdit 33 officiers et 872 hommes.



j'ai trouvé également sur un site marchand (catalogue Novembre 2011) le képi modèle 1868 du colonel Gandil (adjugé à 2800 euros !!!). Voici le descriptif : coiffe en drap garance, bandeau de drap bleu céleste, galons, soutaches en fil d'or, jugulaire postiche en galon métallique doré, fixation à la coiffe par clous dorés estampés au chiffre 3, visière carrée en cuir noir verni, doublée en maroquin vert; base de la coiffe interne en maroquin noir décoré au petit fer, doublure en soie noire; hauteur 11cm, bon état général, trous de mites au niveau du bandeau de la coiffe.

Revenir en haut
Zouave


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2011
Messages: 112
Localisation: Rio de Janeiro

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 06:39 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Photo taken in 1865...



LARGER IMAGE (CLICK ON THE IMAGE TO ENLARGE IT): http://img28.imageshack.us/img28/2790/8m4e.jpg
_________________
My avatar: Zouaves of the French Imperial Guard at the Châlons Camp in 1857.
Revenir en haut
Zouave


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2011
Messages: 112
Localisation: Rio de Janeiro

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 07:00 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Saci-ben-Bakri-ben-Salem



-------------------------------------------------------------------------

Corporal Djellali-ben-Selinsen



----------------------------------------------------

Ben-Kried-ben-Kralot



--------------------------------------------------

Corporal Ahmed-ben-Yelloub of the 2nd Algerian Tirailleurs



---------------------------------------------------------

Ali ben Ahmar


_________________
My avatar: Zouaves of the French Imperial Guard at the Châlons Camp in 1857.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 237
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 19:13 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Bonjour,

Magnifiques photographies d'époque de nos chers TURCOS avec leurs décorations et leurs coiffures originales !!! Splendid !

Thanks Zouave and best regards ...
Revenir en haut
Zouave


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2011
Messages: 112
Localisation: Rio de Janeiro

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 05:50 (2014)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens Répondre en citant

Thank you for creating this very interesting thread, Colonel Du Pin.



Algerian Tirailleurs fighting with great courage and tenacity against the Bavarians at Wissembourg (1870)



LARGER IMAGE (CLICK ON THE IMAGE TO ENLARGE IT): http://img32.imageshack.us/img32/5010/7xox.jpg
_________________
My avatar: Zouaves of the French Imperial Guard at the Châlons Camp in 1857.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:22 (2016)    Sujet du message: Tirailleurs Algériens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
Page 1 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com