Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Spahis
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 12:06 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Messieurs,

en hommage à mon grand oncle, Jean Robert Tougne, qui m'a transmis (entre autres choses) sa passion de l'Histoire et du second empire, et qui a servi dans les années 1930, au 4è régiment de spahis, alors en garnison en Tunisie (voir photo), je me devais d'ouvrir un sujet sur cette belle cavalerie légère venue d'Afrique ...  




Mon grand oncle est le premier assis, en partant de la droite.
Revenir en haut
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 161
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 12:15 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

cette mode des hautes  chechias rigides........ quand même ........sinon c'est un beau document!


cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 12:42 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Histoire des Spahis sous le second empire : 
 
Les spahis étaient des troupes montées, turques en majorité, qui servaient le dey d'Alger. Après la prise de la ville en 1830 par les français, ces troupes se trouvant licenciées, certains éléments se rangèrent sous les ordres du capitaine Yusuf pour former les chasseurs algériens. En 1841, les éléments indigènes furent retirés des chasseurs d'Afrique pour former le corps des spahis réguliers. On y incorpora également les spahis d'Oran et de Bône, unités auxiliaires formées dès 1838. Yusuf, nommé colonel, prit le commandement des spahis. A partir de 1845, il y eut 3 régiments, un par province.
 
En 1852, des escadrons des 3 régiments participèrent à la prise de l'oasis de Laghouat où le général Bouscaren, ancien colonel du 3è spahis fut tué. En 1854, on forma avec des détachements pris dans les 3 régiments un escadron "de guerre" composé de volontaires de "grande tente" aux ordres du capitaine Biesse du 1er spahis. Cet escadron était destiné à former l'escorte permanente du maréchal de Saint-Arnaud, commandant en chef du corps expéditionnaire français en Orient. Ce fut la première fois que les spahis quittèrent l'Algérie pour participer à une guerre européenne. Après un séjour à Gallipoli, à Constantinople ( où il défila devant le sultan) et en Bulgarie, l'escadron débarqua le 14 Septembre en Crimée. Les spahis donnèrent les premiers coups de sabre et ramèneront les premiers prisonniers russes de la campagne. Présent à l'Alma et à Inkermann, l'escadron fut rapatrié en Algérie lorsque le siège de Sébastopol s'enlisa.
 
En 1860, un escadron du 2è spahis (Oranie) fit partie du corps expéditionnaire français en Syrie, chargé de protéger les chrétiens maronites contre les cruautés des Druzes. Dans le même temps fut constitué un escadron mixte de chasseurs d'Afrique et de spahis (encore du 2è) destiné à appuyer les troupes françaises et britanniques en Chine. Les spahis se distinguèrent particulièrement à Chang-Kia-Wan où ils s'emparèrent de 5 canons chinois, et à Palikao le 21 Septembre, où ils mirent en déroute la cavalerie tartare.
 
De 1862 à 1864, un escadron de spahis composé de 50 cavaliers de chaque régiment fut envoyé en garnison à Paris, rattaché à la cavalerie de la garde impériale. L'escadron, relevé tous les ans, prit part à plusieurs grandes revues à Longchamp et fournit l'escorte du jeune prince impérial lors de ses déplacements. Engagé dans les dernières opérations de pacification en Algérie et principalement dans le Sud, les spahis ne participèrent pas à la campagne du Mexique, bien que plusieurs de leurs officiers (Dupin qui a servi sous les ordres de Yusuf, de Galliffet, Caïd, Osman, entre autres).
 
Après avoir tant combattu sur le sol d'Afrique pour y établir et y consolider la domination de la France, les spahis furent appelés à combattre pour le salut de cette patrie lointaine qu'ils avaient jusqu'alors servie sans la connaître. Leur action se présentera sous deux formes : escadron régulier et éclaireurs algériens.
L'escadron régulier aux ordres de capitaine de Ballaincourt prit part, dès le 3 Septembre 1870, à de multiples combats d'avant-postes notamment dans la vallée de la Marne, avant l'investissement de Paris et au cours du siège qui s'ensuivit. Les éclaireurs algériens formés de 900 goumiers et de spahis des 3 provinces, sous les ordres du lieutenant-colonel Goursaud, furent incorporés le 15 Décembre à la 2è armée de la Loire du général Chanzy. Ils se distinguèrent à Patay, au Mans et devant Laval.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 12:54 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Merci PACO mais malheureusement on a pas retrouvé la fameuse chéchia du tonton spahis ...

Voici un petit aperçu de la tenue des spahis de 1830 à 1870




A droite, un maréchal-des-logis français du 1er spahis, et un cavalier indigène du même régiment ( aquarelle gouachée de Dumarescq, 1860-70)


Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 16:44 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Le général de division, Ange Marie Joseph Vantini dit YUSUF (1809-1866) qui fut le fameux "créateur" des spahis (photo tirée du site de Vissarion) 










et un autre célèbre commandant des spahis fut Guillaume Stanislas MAREY-MONGE (1796-1863), peint en tenue de colonel
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 18:55 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Voici de très jolies aquarelles d'époque représentant divers spahis que j'ai trouvé sur le blog de PACO (pacofaitlezouave !) 





Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 18:58 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

et la dernière pour la route !!!

bonne soirée à tous ...


 
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 19 Jan - 18:47 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Messieurs,

pour nos amis reconstituteurs, voici une liste sur les uniformes portés par les spahis sous le second empire :

1/ Officiers français : képi entièrement bleu céleste avec tresses de grade en or et nœuds hongrois d'or sur le calot; dolman ou spencer garance orné de six brandebourgs noirs (sept en pratique), parements bleus; cordon fourragère en soie noire (supprimé en 1860); ceinture en réseau de soie cramoisie à glands et coulants en or (rarement porté et supprimé vers 1865); ceinturon bleu céleste et or; dragonne noire et gland en or; pantalon bleu céleste à trois grands plis et à bande garance (la mode fait adapter un pantalon très ample se resserrant en bas); bottines noires sous le pantalon, éperons dorés.

2/ Officiers indigènes : veste arabe garance à chamarrures en soutache noire formant différents nœuds dans le dos et près de l'encolure des devants; parements et passepoils de bordure bleu céleste; la veste est ornée de chaque côté d'une fausse poche dite "tombô" à la couleur affectée au régiment (1er = garance; 2è = blanc; 3è = jonquille); pantalon dit "séroual" et gilet arabe bleu céleste; bottes arabes en maroquin rouge; burnous garance garni de tresse plate noire; burnous blanc (porté sous le burnous garance) avec tresse et glands blancs; guenhour avec haïk blanc maintenu par une cordelette en poil de chameau marron; cordon de guenhour avec glands aux couleurs de l'escadron; ceinture rouge amarante; équipements et harnachements arabes en cuir rouge.

3/ Troupe (sous-officiers et cavaliers indigènes) : même tenue que les officiers indigènes, en drap plus épais (et avec la plupart des chamarrures en moins).

4/ Troupe (sous-officiers et cavaliers français) : même tenue que les indigènes avec chéchia rouge et turban blanc rayé de bleu, en remplacement du guenhour et du haïk.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 19 Jan - 19:05 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

 


capitaine français de spahis



spahi indigène à cheval vers 1856-1858 (aquarelle de F. Lalaisse)



spahi indigène en tenue de campagne vers 1860 (aquarelle de F. Lalaisse)
Revenir en haut
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 161
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Dim 19 Jan - 23:46 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Quelle belle série!

cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 18:53 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

 



La bataille de l'Alma (20 Septembre 1854) par le peintre Hippolyte Bellangé : le maréchal Leroy de Saint-Arnaud fait attaquer la position du télégraphe par les divisions du prince Napoléon, Canrobert et Forey. On remarquera à droite du tableau, l'escadron d'honneur de spahis.
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 18:10 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Bonjour Messieurs,

toujours en relation avec la guerre d'Orient, voici une magnifique photographie prise en Crimée après le 14 Septembre 1854 (date de l'arrivée des spahis) et qui montre un zouave à gauche et un spahi indigène (décoré ?) faisant parti du fameux escadron de guerre ou d'honneur.
Si quelqu'un a d'autres infos sur cette photo, qu'il n'hésite pas à nous les communiquer !
cordialement

Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 22:33 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Bonsoir,

Voici une photographie prise en Algérie représentant l'Etat-major de la division militaire d'Oran en 1857.

De gauche à droite : un spahi indigène, le capitaine d'état-major Séguier, le général commandant la subdivision de Tlemcen, Beaufort d'Hautpoul, et un chasseur d'Afrique.





 
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 18:56 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Bonsoir,

cette jolie pastel de 1862 avait été postée à l'époque par MICHMUCH et représentait le capitaine (en second) Victor Dominique Camille Marie Charles MOCQUARD, alors au 3è spahis à Constantine (officier de la LH le 25 Janvier 1860). En 1860, il avait participé à l'expédition de Chine à la tête d'un détachement mixte de 30 chasseurs d'Afrique et de 30 spahis.





 
Revenir en haut
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 239
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Ven 24 Jan - 18:12 (2014)    Sujet du message: Les Spahis Répondre en citant

Bonjour Messieurs,

je vous présente un beau spencer d'officier de spahis (type 1845) qui aurait pu appartenir au lieutenant du 3è spahis, Dieudonné Jean-Baptiste Paul Gaschon de Molènes ( dit Paul de Molènes ) qui était également écrivain. Né à Reims le 29 Juin 1821 et mort des suites d'une chute de cheval (!) à Limoges le 11 Mars 1862. Il commanda l'escadron de guerre de spahis, à la suite du capitaine Biesse, lors de la campagne de Crimée (1854). Il en écrivit d'ailleurs un livre "les commentaires d'un soldat" qu'on peut retrouver sur le net.

Sur le spencer il y a la médaille anglaise commémorative de la guerre de Crimée. Ah ! si je pouvais avoir le même ...





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:47 (2016)    Sujet du message: Les Spahis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les troupes et leurs chefs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com