Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les déserteurs français au Mexique.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les campagnes militaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 10:29 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à tous


Je viens de finir la lecture de "La campagne du Mexique, 1862-1867 ; récits de soldats" chez GIOVANANGELI.


Contrairement aux autres récits sur d'autres campagnes du second empire, il ressort dans de nombreux témoignages que des soldats français ont désertés pour rejoindre les Juaristes. Des fois on les retrouve aux côtés de "mercenaires" américains, d'autres fois seuls, ou en groupe, ayant ou non des responsabilités militaires. A la fin d'un combat des zouaves en embrochent un à la baïonnette. Il s'était déguisé en femme et réfugié dans un placard.


Y a t-il eu plus de désertions dans cette campagne que dans une autre ? (C'est l'impression que j'ai)


Pourquoi? 
  • Dureté du service dans cette contrée? (Explication valable et séculaire...) 
  • Tentation d’obtenir un grade plus élevé dans l'armée Juariste? (Je n'ai pas d'exemple précis mais il est sous entendu dans certains récits que certains déserteurs servent comme officiers chez l'ennemi)
  • Appât du gain et/ou volonté de refaire une identité en rejoignant certaines guérillas qui pillent plus qu'ils ne combattent? (Au-delà du cliché du film hollywoodien)
  • Par idéal? (Certains combattants soldats ou officiers se posent la question de leur présence au Mexique ou ne l'approuvent pas, par anticléricalisme ou par républicanisme, ce qui ne les empêche pas de se battre mais certains sont peut-être passés à l'acte, il y a aussi des exemples de résidents français au Mexique qui sont pro-Juaristes)

Qu'en pensez-vous ? Est ce que certains d'entre vous en sait plus par d'autres lectures ? 
 

 
 

_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!


Dernière édition par Razouave le Ven 27 Déc - 15:25 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 10:40 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

Je viens de trouver ceci: 

 
Certains se plaignent de faire une « guerre de jambes » qui les conduit à marcher sans but. D’autres s’interrogent sur le sens de leur combat : « Nous voulons bien faire la guerre, écrit le soldat Philippe Ledémé, mais non pas être gendarmes d’Almonte [général mexicain soutenu par les Français], ni même d’un archiduc. » Ces désillusions offrent un terrain propice à la désertion contre laquelle la prévôté doit lutter. Selon les archives de la justice militaire, à partir de 1864, le nombre de déserteurs est multiplié par trois ou quatre pour atteindre le chiffre d’un cas environ par semaine. Le phénomène devient important si on ajoute tous les déserteurs non jugés, faute d’avoir été capturés.


L’emploi de la gendarmerie au Mexique (1861-1867), force prévôtale ou force de sécurité intérieure ?

Benoît Haberbusch
http://rha.revues.org/6910


 

_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 10:48 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

Je trouve cela également:



Mais la désertion morale de l'armée française avait d'autres sources qui réduisaient d'autant les chances de succès. Henri de Suckau soulignait les deux travers de la politique française : l'impréparation de l'opinion d'une part, le manque de motivation et le désir de rentrer au pays cultivé par les soldats du corps expéditionnaire d'autre part. Tout en cumulant leurs effets pour favoriser l'abandon d'une politique, ces deux réalités sont assez indépendantes l'une de l'autre. Mais, pour aussi déterminantes qu'elles soient, elles n'expliquent pas tout. En effet, la désertion morale des soldats de l'expédition ne s'est pas développée progressivement, au fil de l'expérience acquise et des déceptions d'une campagne qui se prolongeait trop. Elle a surgi très tôt, dès 1862. Principal témoin de cette désaffection des hommes du corps expéditionnaire : le médecin major Aronssohn. Cette affaire est un four immense, écrit-il le 4 décembre 1862. Le lendemain, il ajoute : Hier circulait un bruit de paix. Si cela pouvait être vrai (...) mais ce doit être un canard. Ce serait quand même la meilleure solution d'une affaire que toute l'armée considère comme une grossière bêtise. Le 20 février 1863, il s'inquiète que le nombre des déserteurs augmente. Il y en a tous les jours. Il en témoigne encore 3 ans plus tard, en juillet 1866 :  nous avons vu des corps où la désertion éclaircit très promptement (...) on déserte par 20, 30 à la fois. Le véritable motif du dernier abandon de Chihuahua était dans les désertions du 7ème de ligne, si nombreuses qu'on allait se voir réduit à rien. Peut-être plus clair ? 
 

 
 
Napoléon III Et Le Mexique - Les Illusions D'un Grand Dessein Jean-François Lecaillon 
 
 
 
 
 

_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonel Du Pin


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2012
Messages: 1 227
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 15:56 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

cher Razouave,

La désertion a existé de tous temps et pas seulement dans l'armée Française. Vu la longueur de la campagne mexicaine qui a duré 5 ans, tout de même, le nombre de désertions n'a pas atteint des chiffres considérables comme l'indique certains auteurs qui veulent polémiquer à tout prix !
En tout cas très en dessous du nombre des victimes de la guerre ...

Concernant le Régiment étranger connu pour une unité très "sensible" à la désertion, il a été reconnu que la "disparition" de nombreux légionnaires s'est produite lors de la campagne du Nord en 1865-1866 alors que la frontière américaine été proche !!!! donc rien avoir avec les juaristes ...

Cordialement
Revenir en haut
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 17:55 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

Bonjour

Evidemment, la désertion à toujours existé, ça tombe sous le sens.... Mais les récits de Crimée, d'Italie ou de la guerre de 1870 ne parlent que peu ou pas de désertions et en tout cas pas dans ces proportions...
Il ne s'agit pas d'auteurs qui cherchent à polémiquer à tout prix (ce n'est pas mon but non plus, mais l'Histoire, ce n'est pas seulement honorer ou commémorer des militaires, c'est aussi et surtout rechercher au plus près de la vérité), mais de chercheurs su Service Historique de l'Armée pour l'article sur la gendarmerie au Mexique, un historien reconnu qui se base sur des témoignages d'époque et des récits de soldats ayant servi au Mexique (comme Arsonssohn, qui plus tard servira contre la Commune et qui ne peut pas être taxé de pro juariste).
1 soldat qui déserte par semaine en moyenne, c'est beaucoup. Quand dans certains corps, 20, 30 ou 40 désertent ensemble c'est beaucoup. Quand plusieurs témoignages font état de français qui servant dans l'armée ennemi, de la démoralisation et/ou de sentiments pro juaristes au sein de la troupe et des officiers (sans sous-entendre que ca en fait des déserteurs en puissance!) c'est à prendre en compte.


Cordialement


"à partir de 1864, le nombre de déserteurs est multiplié par trois ou quatre pour atteindre le chiffre d’un cas environ par semaine. Le phénomène devient important si on ajoute tous les déserteurs non jugés, faute d’avoir été capturés."


"Le 20 février 1863, il s'inquiète que le nombre des déserteurs augmente. Il y en a tous les jours. Il en témoigne encore 3 ans plus tard, en juillet 1866 : nous avons vu des corps où la désertion éclaircit très promptement (...) on déserte par 20, 30 à la fois. Le véritable motif du dernier abandon de Chihuahua était dans les désertions du 7ème de ligne,"

_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 19:52 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

Je ne dirai que du bien des travaux de Jean François Lecaillon, qui m'a fait l'honneur d'une préface dense et fort pertinente pour "ouvrir" la biographie d'Aymard de Foucauld...


Dans l'ouvrage, cité supra "N III et le Mexique" qu'il a signé, j'appelle votre attention sur la section "insoumissions et désertions" du chapitre VI (pages 145 à 156).





Pour rétablir un "certain équilibre" entre les deux camps par rapport au thème de ce "post", voici une gravure publiée par "Le Monde Illustré", numéro du 13 juin 1863... "Expedition du Mexique - Le général Forey à son quartier général du Cerro de San Juan, interrogeant les soldats mexicains déserteurs - D'après un croquis de M Brunet, Lieutenant d'Artillerie de la Garde...
_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 20:08 (2013)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

Ah oui mais dans ce cas-là c'est plus du jeu, parce ce évidemment, si on compte les déserteurs mexicains (juaristes ou impériaux d'ailleurs) on n'en finit plus....


Enfin il s'agissait pas de prendre parti, ni de dénigrer un camp ou l'autre, mais de soulever le nombre important de désertions au sein de l'armée française au Mexique et de s’interroger sur leurs motivations ( qui ont dû être diverses)
_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hermann


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 429
Localisation: Normandie/Bretagne

MessagePosté le: Jeu 16 Jan - 17:04 (2014)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

En ce qui concerne les prisonniers de guerre, certains officiers mexicains ont été convoyés en France. Cédric, auteur du site les Alpins possède
trois photographies d'officiers mexicains en uniforme prises dans un studio de Blois.
Revenir en haut
Razouave


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 360
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 17 Jan - 01:44 (2014)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique. Répondre en citant

N'est-ce pas la même photo qu'il y a dans le livre sur l'armée de Napoléon III de Paul Willing ?


On y voit deux officiers mexicains, en tenue typiquement française, à Blois justement.
_________________
- J'suis d'Fontenay-aux-roses, moi, si jamais la France à besoin d'mon bras, j'y dis qu'ça, moi, j'suis d'Fontenay-aux-roses!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:48 (2016)    Sujet du message: Les déserteurs français au Mexique.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> CHAPITRE HISTORIQUE -> LE SECOND EMPIRE -> Les campagnes militaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com