Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum

Bienvenue sous le Second Empire


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mon fusil Modèle 1822 T Bis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> RECONSTIT' ET MILITARIA -> PASSION MILITARIA' -> Pièces originales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
St Etienne


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Pays de Loire

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 16:41 (2013)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à tous.

Enfin !
Cette semaine, j'ai rentré un classique de chez classique.
Un archi connu, même qu'on le rencontre dans les moindres challenges ADF de province.
Mais voilà, je ne l'avais pas encore dans ma collection.

Voici mon fusil Modèle 1822 T Bis.

Il a été fabriqué à Tulle en 1827 comme fusil d'infanterie à silex.
Puis transformé T vers 1843 à Mutzig : mise à percussion et alésage à 18. Le canon reste lisse.
Enfin transformé Bis en 1859 à St Etienne : mise en rayure du canon, raccourcissement canon et bois, déplacement embouchoir.
A chaque étape, marquages et poinçons sur le canon et la crosse.
La monture n'a pas été remplacée : elle a conservé la joue d'origine et la pastille MR. Juste raccourcie en 59.
En fait, mis à part la baguette (de 1859) tout est d'origine, canon (pose du grain et cheminée en 43, rayage et raccourci en 59), bois, platine, garnitures.

Vu son état, après une période en unité (matricule sur le canon et la crosse), et deux passages en Manufacture (il en a fait, des kilomètres, entre Tulle, Mutzig et St Etienne ...) il a dû prendre tranquillement la poussière au fond de l'armurerie d'une Garde Nationale Sédentaire dans une sous-préfécture rurale. On en trouve encore parfois dans les combles d'anciennes mairies ...

Le fusil est bien homogène, mêmes matricules 330 puis 1870 (se répétant sur le canon, la crosse, la platine ...)
Monture en noyer teinté brun rouge (avec des coulures noires moches que je vais traiter à l'acide oxalique). Pas de vers, peu de chocs. Très bon état du bois, encastrements nickels, arètes vives.
Pièces métalliques propres, nécessitant un très léger polissage. Canon propre et bien rayé, un peu marqué vers la bouche (comme d'hab sur ces fusils)

Au plan opérationnel, les fusils Mle 1822 T et T Bis constitueront longtemps l'armement de base de l'infanterie, à côté des 1842, 1853 et 1857.
Les 1822 T sont présents au siège de Sébastopol (1854-55), en Italie (1859)
Les 1822 T Bis iront aussi au Mexique (1862 à 1867) car on en a retrouvé aux mains de guerilleros mexicains bien après le départ des Français. Pendant la guerre de 1870-71, on connaît plusieurs photos de Mobiles ayant reçu le fusil 1822 T Bis comme arme individuelle ...
Cette arme aura quand même été utilisée pendant près de cinquante ans !
Et celui-ci ira cracher ses ogives à 50 mètres dès que possible.

Voici un petit reportage.

Portrait, vues droite et gauche.
On remarque que l'embouchoir a été reculé sur la monture avec son ressort.



La crosse.
À gauche : la joue et le matricule régimentaire 1870 :

À droite : macaron et pastille MR. MUTZIG : manufacture de la transformation T. St ETIENNE, manufacture de la transformation Bis :


Le canon.
Identification réglementaire du modèle 1822 T Bis et hausse à cran de mire :

Poinçon R (?) du contrôleur initial. Marquage C de 18 pour Canon de 18 (mm) matricule régimentaire 1870, n° d'ouvrage 330 :

Millésime (usé) de la fabrication initiale : 1827. Poinçons de recette et de contrôleurs. En dessous - caché par la platine - initiale S de la manufacture ayant mis le canon en rayure et millésime de cette modification : St Etienne en 1859 (transformation précoce) :

L'intérieur. Rayures propres et nettes et marques de baguette à 6-8 cm de la bouche :


La platine.
Vue extérieure. C'est une Corrézienne Royale. On remarque la pièce d'obturation du logement de la batterie :

Vue de l'intérieur. On retrouve le n° d'ouvrage 330 :

Zoom sur la noix ... à 3 crans et longue course du bec de gâchette !


Une belle baïonnette Modèle 1822 l'attend à la campagne.

A bientôt


Dernière édition par St Etienne le Ven 21 Fév - 23:21 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 23:13 (2013)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

Le corrézien apprécie la vue de la platine, "corrézienne royale"... avec d'autant plus d'acuité... qu'il était le beau-frère de "Sauvage" associé à "Fillol" .  De 1859 jusqu'en 1867, l'entreprise SAUVAGE et FILLOL, usine à fer, qui devint usine àsabre en 1866, travaillait essentiellement pour la Manufacture d'Armes de Tulle...



Marques de fabriques des armuriers français autorisés à fabriquer des armes ou des pièces d'armes, de guerre, sous le second empire




_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymard de Foucauld


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 117

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 23:14 (2013)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant





_________________
Hardi ma lys

Puebla - 5 mai 1862 - Le jour où est née la nation mexicaine, publié par L'Harmattan, signé par Emmanuel Dufour est disponible...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
St Etienne


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Pays de Loire

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 22:24 (2013)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

Bonsoir cher ami et merci de ces précisions.

En fait, les manufactures rassemblaient une multitude d'ateliers et d'artisans : les "sous-traitants" existent depuis fort longtemps.

A bientôt
Revenir en haut
St Etienne


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Pays de Loire

MessagePosté le: Lun 16 Déc - 22:45 (2013)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

Mon fusil n'est plus seul !

Il vient de se trouver une compagne, faite pile poil pour lui avec ça.





Vous aurez reconnu la baïonnette Modèle 1822.
Elle se fixe en place sans le moindre jeu.
On voit que la bouche du canon est en retrait par rapport à la douille d'environ 1 mm. C'est le signe que la bouche du fusil a été reprise.

Enfin, voici le 1822 T Bis photographié avec ses collègues ainsi que leurs copines :


Vous les connaissez déjà, ils sont tous en état de tir.

A bientôt  
Revenir en haut
SOLFERINO59


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2011
Messages: 220
Localisation: SALLANCHES

MessagePosté le: Sam 1 Fév - 19:28 (2014)    Sujet du message: 1822Tbis Répondre en citant

Un 1822 T bis atypique !!!!!

Cordialement


Fred





Revenir en haut
St Etienne


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Pays de Loire

MessagePosté le: Dim 2 Fév - 15:43 (2014)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

Bonjour Solférino.

Il est intéressant, ton T Bis.
C'est un fusil qui a certainement été gravé après 1870 pour en faire un mémorial.

En effet, l'armée de Sedan (et de Metz) étant l'armée d'active, était entièrement équipée de Chassepots (A l'exception des artilleurs qui portaient encore leur mousqueton 1829 T Bis)

Il faudrait nous le présenter plus en détail.

A mon avis tu devrais le nettoyer, le bois en particulier doit être beaucoup plus clair. On devine un beau veinage.

A bientôt
Revenir en haut
SOLFERINO59


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2011
Messages: 220
Localisation: SALLANCHES

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 16:07 (2014)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

St Etienne a écrit:
Bonjour Solférino.

Il est intéressant, ton T Bis.
C'est un fusil qui a certainement été gravé après 1870 pour en faire un mémorial.

En effet, l'armée de Sedan (et de Metz) étant l'armée d'active, était entièrement équipée de Chassepots (A l'exception des artilleurs qui portaient encore leur mousqueton 1829 T Bis)

Il faudrait nous le présenter plus en détail.

A mon avis tu devrais le nettoyer, le bois en particulier doit être beaucoup plus clair. On devine un beau veinage.

A bientôt


Bonjour

Le fusil est vendu .
C'est un armurier qui l'a récupéré, offert par ses camarades de reconstitution à l'occasion de son mariage .
Mais je pense avoir des photos dès la restauration terminée .

Cordialement

Fred
Revenir en haut
pacofeanor
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2011
Messages: 2 161
Localisation: PUY DE DOME

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 12:54 (2014)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

joilies pieces en tout cas!!!

cordialement
paco
_________________
Ah moi auvergne!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
St Etienne


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2012
Messages: 39
Localisation: Pays de Loire

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 22:55 (2014)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis Répondre en citant

Dernièrement, j'ai pris le temps de lui faire le grand nettoyage.

La monture :
- dégraissée à l'acétone.
- nettoyage des traces et coulures diverses à l'acide oxalique passée à la laine d'acier 0000
- grand rinçage à l'au claire
- séchage
- cire d'antiquaire incolore
- astiquage au chiffon de laine pour faire pénétrer.

Les parties métalliques :
- passées au tampon à polir fin
- un peu de tripoli passé à l'éponge grattante
- un coup de chiffon légèrement huilé.

Et voilà le travail :







A bientôt
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:27 (2016)    Sujet du message: Mon fusil Modèle 1822 T Bis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sous le Second Empire Index du Forum -> RECONSTIT' ET MILITARIA -> PASSION MILITARIA' -> Pièces originales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com